Ac­ti­vistes ou ter­ro­ristes ?

L’actualité - - L’ENTREVUE -

Un nombre crois­sant d’États amé­ri­cains cri­mi­na­lisent di­rec­te­ment l’ac­ti­visme an­ti­pi­pe­line et vi­sant d’autres « in­fra­struc­tures cri­tiques ». Des lois res­ser­rant les sanc­tions contre les mi­li­tants ont été adop­tées dans huit États, in­dique le site US Pro­test Law Tra­cker (août 2019). Par exemple, en ver­tu de la loi texane, un mi­li­tant risque jus­qu’à 2 ans de pri­son ain­si qu’une amende de 10 000 dol­lars — et jus­qu’à 10 ans si l’on pré­sume qu’il a « l’in­ten­tion de dé­té­rio­rer ou de dé­truire » une ins­tal­la­tion de pi­pe­line. Des lois si­mi­laires sont à l’étude en Il­li­nois et en Ohio, de même qu’au fé­dé­ral. Les or­ga­nismes amé­ri­cains de sur­veillance des droits ci­vils dé­noncent ces lois, qui risquent de dis­sua­der toute ma­ni­fes­ta­tion contre l’uti­li­sa­tion de com­bus­tibles fos­siles, un droit pour­tant pro­té­gé par la Consti­tu­tion des États-Unis. (An­nick Poi­tras)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.