Cham­pi­gnons ma­giques

L’actualité - - LES BRÈVES -

Uti­li­ser des cham­pi­gnons dans la construc­tion de bâ­ti­ments ? Ce n’est pas fou du tout, constatent des cher­cheurs du SEREX, un centre col­lé­gial de trans­fert de tech­no­lo­gie af­fi­lié au Cé­gep de Ri­mous­ki et au Centre ma­ta­pé­dien d’études col­lé­giales. Ces scien­ti­fiques éla­borent des my­co­ma­té­riaux, c’est-à-dire des ma­té­riaux consti­tués de cham­pi­gnons et d’écorces de ré­si­neux, qui pour­raient no­tam­ment être uti­li­sés comme em­bal­lages, pan­neaux d’iso­la­tion acous­tique et pan­neaux struc­tu­rants pour la construc­tion. « En se dé­ve­lop­pant, les cham­pi­gnons forment un ré­seau dense à tra­vers les écorces, ex­plique le cher­cheur Mou­nir Chaouch. Et le my­cé­lium — la par­tie vé­gé­ta­tive du cham­pi­gnon — agit comme une colle na­tu­relle, ce qui évite l’uti­li­sa­tion de colle syn­thé­tique. » Le SEREX tra­vaille aus­si à la fa­bri­ca­tion d’iso­lants en vrac à base de fibre de bois, dont la per­for­mance est com­pa­rable à celle de la fibre de cel­lu­lose, voire meilleure !

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.