NI­COLE BEAUCHAMP : DU SKI PLEIN LA SEMELLE

L'Argenteuil - - LA UNE -

che­mi­ne­ment-là, on est beau­coup plus prêt à ai­der quel­qu’un qui com­mence à skier, parce qu’on a sen­ti la peur, on a connu la peur, tan­dis que l’in­di­vi­du qui com­mence à cinq ans n’a pas peur », a es­ti­mé la sexa­gé­naire.

Après la fer­me­ture du centre où elle pra­ti­quait son sport pré­fé­ré, à Car­ling Lake, elle s’est ré­so­lue à faire un pas de géant en tu­toyant les cimes du ski al­pin à Saint-Sau­veur.

« J’ai com­men­cé par Pine Hill, jus­qu’en 1997, pen­dant sept ans. La mon­tagne a fer­mé à Pine Hill et je me suis dit, après la fer­me­ture, que j’irais dans un plus gros centre. Je me suis re­trou­vée aux Som­mets Saint- Sa­veur en 1997. Ça fait main­te­nant 22 ans que je tra­vaille pour la com­pa­gnie Som­mets Saint-Sau­veur », a dé­cla­ré fiè­re­ment Mme Beauchamp.

Pour elle, 2019 est une an­née ex­cep­tion­nelle pour la neige parce qu’on a com­men­cé tôt à avoir de la belle neige, dès no­vembre. Dans la soixan­taine, elle passe au quo­ti­dien six heures de­hors dans le froid. La jour­née de tra­vail dé­marre à 8h30 sur les cha­peaux de roue pour la ré­gis­seuse à la re­traite. Elle uti­lise la neige pour faire plai­sir à ses élèves qui viennent des quatre coins du monde, et son hi­ver dure du 4 no­vembre au dé­but du mois d’avril.

« À Saint-Sau­veur, j’en­seigne le ski à des gens qui com­mencent à skier et qui ne savent même pas mettre leur ski. J’en­seigne aus­si à des gens qui sont plus avan­cés. J’es­saie de dé­ve­lop­per chez eux le plai­sir de skier. Mon plai­sir est de voir quel­qu’un qui a peur, mais qui re­part avec un sou­rire. Le dé­fi d’un mo­ni­teur est de trans­mettre le plai­sir de s’amu­ser de­hors en ski », a-t-elle lan­cé, les yeux ri­vés sur les amas de neige qui se lais­saient ad­mi­rer par la vi­trine de la bou­tique de sport de son fils Si­mon Beauchamp.

C’était là qu’elle avait choi­si de re­ce­voir L’Ar­gen­teuil pour l’en­tre­vue, occasion aus­si pour elle de sou­li­gner la flamme spor­tive qui a tou­jours dé­vo­ré son en­fant. Ce der­nier a ava­lé 5200 ki­lo­mètres à vé­lo, de­puis Van­cou­ver en Co­lom­bieB­ri­tan­nique jus­qu’à La­chute, en 36 jours. L’in­ten­si­té de la joie avec la­quelle la mère ra­con­tait cette fas­ci­nante aven­ture se li­sait dans l’étin­ce­lant sou­rire qu’elle ar­bo­rait.

La re­trai­tée de la Ville de La­chute donne sou­vent un con­seil à ceux qui veulent s’adon­ner au ski al­pin : ne pas faire at­ten­tion à ce qui se passe au ni­veau de ses pieds et cher­cher à vaincre sa peur en des­cen­dant li­bre­ment les pentes en­nei­gées. « En don­nant des tech­niques pour ras­su­rer les gens, ils ont du plai­sir à faire ça. J’ai même fait faire des pe­tits porte-clés sur les­quels on voit un pied et où on peut lire : Tout part des pieds. Mal­gré son amour pour le ski de piste, Mme Beauchamp ne né­glige pas les autres sports. Son an­cien titre de ré­gis­seur des sports et évè­ne­ments lui a per­mis de tou­cher au golf, au tennis, même à l’art mar­tial Tai-Chi-Chuan et autres.

« J’ai fait tous les sports pour voir ce qui me conve­nait le mieux et c’est le ski al­pin qui est de­meu­ré la prio­ri­té », a tran­ché fi­na­le­ment la sexa­gé­naire avec une éner­gie ju­vé­nile. Confé­rence « Sa­vez-vous plan­ter des choux ? », avec Lyne Bel­le­mare, le 20 fé­vrier à 19h, à la Mai­son de la Cul­ture, au 378, rue Prin­ci­pale, La­chute.

Ca­bane à sucre au cha­let du Ruis­seau, 12570, Rang de la Fres­nière à Mi­ra­bel, le 23 fé­vrier. Sou­per et danse à 18h. Ren­sei­gne­ments : Mi­reille et Diane : 450562-9374 et 450-516-4621. Bien­ve­nue à tous.

Soupe Entre Nous du Centre d’En­traide d’Ar­gen­teuil est de re­tour les mar­dis de 11h30 à 12h45, à la salle des Che­va­liers de Co­lomb, 404, rue La­fleur à La­chute. Musique, soupe, sand­wich (à l’occasion), ca­fé, des­sert. Com­plè­te­ment gra­tuit! Pour info : 450 562-5151 L’ac­ti­vi­té Soupe San­té est de re­tour en 2019, tous les mer­cre­dis de 11h30 à 13h, à par­tir du 16 jan­vier pro­chain, au Ca­fé Par­tage, 232, Bé­tha­ny à La­chute. Info : 450 562-0987.

Hountondji —pho­to Fré­dé­ric

« J’ai fait tous les sports pour voir ce qui me conve­nait le plus et c’est le ski al­pin qui est de­meu­ré la prio­ri­té », a dé­cla­ré Ni­cole Beauchamp.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.