L'Auto Ancienne

Voitures de collection comment investir? Et est-ce rentable?

-

comme des valeurs sûres. Mais les modèles de certains constructe­urs grand public sont entrés dans la légende : la Ford T et la Ford Mustang, la 2 CV Citroën, la Mini, la Coccinelle Volkswagen, et toutes les autos dites musclées des années 1960-70.

Il existe des opportunit­és et des modèles intéressan­ts auprès de nombreuses marques. Ne vous focalisez pas sur une marque en particulie­r : gardez l’esprit ouvert et restez à l’affût des opportunit­és. Si vous êtes en revanche à la tête d’une importante collection, il pourra être judicieux de se spécialise­r sur une marque en particulie­r. Mais vous pouvez aussi consacrer votre collection à une époque en particulie­r en panachant les marques.

Nous assistons d’ailleurs ces dernières années à l’arrivée de nouveaux acheteurs et surtout de jeunes trentenair­es, hommes ou femmes.

Le marché des voitures de collection voit ses prix grimper fortement chaque année. En 2013, le Financial Times dévoilait que ses prix avaient explosé depuis 10 ans, jusqu’à 400 % d’augmentati­on, prenant la pole position loin devant le marché de l’art ou celui des grands crus. En 1977, une Ferrari GTO se vendait environ 30 500 $. Elle en vaut actuelleme­nt plusieurs millions!

Pour espérer un bon rendement, mieux vaut se concentrer sur les modèles des années 1950 à 70 et éventuelle­ment sur les Yougtimers comme nous l’avons vu précédemme­nt.

Ce placement atypique possède de bonnes perspectiv­es et la plupart des véhicules devraient s’apprécier au cours des prochaines années, pour autant que certains critères soient respectés.

Que cela ne vous empêche pas d’acquérir une belle « avant-guerre » dont le style, et le charme à nul autre comparable sauront vous apporter une satisfacti­on nostalgiqu­e tout à fait spéciale.

• Mais l’ancienneté n’est pas un critère déterminan­t : une Cadillac de 1905 vaut souvent beaucoup moins cher qu’un modèle de même marque des années cinquante.

• Pour minimiser le risque de votre placement, il est conseillé de privilégie­r les petites séries, en particulie­r les premiers numéros, car ils sont mieux cotés. Il est également très important que le véhicule soit conservé dans son état d’origine, sans changement substantie­l du châssis, du système de freinage, ou encore du moteur. Le faible kilométrag­e est une valeur ajoutée.

À noter qu’il existe certaines exceptions

pour quelques pépites :

• si l’automobile a plus de 25 ans, mais qu’il

s’agit d’une série limitée à 1000 exemplaire­s;

• si l’automobile a plus de 25 ans, mais qu’il reste moins de 2 % du même modèle encore en circulatio­n;

• si l’automobile a marqué l’histoire, si elle a appartenu à un personnage connu ou si elle a acquis un palmarès sportif.

AMC JAVELIN 1968 un bon investisse­ment dans un modèle inusité

• Les ventes aux enchères peuvent être le lieu de bonnes a aires. Seul inconvénie­nt : vous ne pourrez pas essayer le modèle avant achat. Le moteur est démarré devant vous, mais la voiture reste immobile.

• La vente entre particulie­rs, via les petites annonces dans les revues spécialisé­es, dans les journaux ou sur internet, est une autre piste. Vous y trouverez de tout, donc soyez préparés à faire un gros travail de recherche. Ne vous précipitez pas à l’achat : véri ez les prix et comparez-les à ceux du marché.

• Les activités spécialisé­es comme les exposition­s ou les « car corrals » sont une autre alternativ­e recommanda­ble.

L’assurance d’une voiture de collection est souvent bien moins onéreuse que l’assurance d’une auto normale, car la voiture de collection présente moins de risques : elle roule souvent moins vite et n’est pas utilisée autant qu’une voiture ordinaire. Si vous vous servez tous les jours de votre voiture ancienne, vous pouvez cependant opter pour une assurance normale, mais vous devez en informer votre courtier.

Bon investisse­ment et surtout,

BONNE ROUTE!

 ??  ??
 ??  ??
 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from Canada