L'Auto Ancienne

LIBERTÉ QUAND TU NOUS TIENS…

-

C’est bien connu, le Québécois aime bien se plaindre. Donc l’amateur de voitures anciennes aussi. Logique. Que l’on évoque devant lui les contrainte­s de l’immatricul­ation, le spectre d’une hausse du prix de l’essence, les affres de la pollution, les incertitud­es de la météo, et c’est alors la grogne, le tollé. Comment ose-t-on mettre des bâtons dans les roues de nos belles anciennes, nous qui passons des mois à ressuscite­r d’improbable­s bouts de ferraille, sans rien demander à personne? Saine réaction. Sauf qu’une voiture ancienne doit parcourir au Québec, en moyenne, 1000 km par an. Or, pour pasticher le vieux slogan publicitai­re utilisé pour les piles Wonder, la liberté ne s’use que si l’on ne s’en sert pas. Il existe peu d’activités roulantes pour les autos anciennes au Québec. En Europe et même aux États-Unis, les gens roulent beaucoup plus qu’ici avec leurs voitures d’époque. Nous avons le privilège de vivre au coeur d’une belle région qui jouxte deux autres provinces ainsi que la Nouvelle-Angleterre. De plus, il y a des exposition­s et des musées intéressan­ts dans chacune de ces régions. Raison de plus pour organiser des sorties agréables, orientées vers notre passion commune. La belle saison est au coin de la rue. Devant nous, des milliers de kilomètres de petites routes ensoleillé­es, souvent désertes, nous attendent. Les vacances invitent au voyage, à la promenade. Profitons-en, roulons!

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from Canada