L'Auto Ancienne

LES DEUX PILIERS

- PAR GILBERT BUREAU

Depuis la fondation du VAQ et de sa revue, il y a 47 ans, la passion des voitures anciennes s’est toujours appuyée sur deux entités : une revue de qualité et des activités variées.

En ces temps pandémique­s, l’enthousias­te est quand même bien choyé, car il peut se délecter, chaque mois, des nombreux articles et photos de sa revue. C’est déjà une bonne bouée de sauvetage qui lui permet de garder le contact avec ce monde fascinant de l’auto ancienne. Quant aux activités, leur avenir est encore compromis par la situation sanitaire actuelle. Bien malins ceux et celles qui pourraient prédire la date du retour à la normale! Mais, au VAQ, tout est prêt pour remettre la machine en marche!

Il est tout de même souhaitabl­e que cette pause ne s’éternise pas trop car, l’intérêt et la passion s’amenuisant avec le temps, il est fort à craindre que l’enthousias­me n’en prenne pas pour son rhume.

Au VAQ, nous mettons présenteme­nt une grande part de notre énergie sur le MAINTIEN de cette affection aussi contagieus­e sur la COMMUNICAT­ION avec les membres et aussi sur la PRODUCTION d’une revue de qualité.

On s’efforce aussi par tous les moyens possibles de promouvoir cette belle passion, surtout par une publicité soutenue sur les réseaux sociaux et Internet.

L’arrivée de notre nouvelle revue numérique symbolise parfaiteme­nt notre désir de mettre nos pendules à l’heure du 21e siècle. Ce n’est pas parce qu’on s’intéresse à de beaux objets anciens que nous devons nous confiner à des moyens de communicat­ion rétrograde­s. Ici nous accommodon­s l’ancien au goût moderne avec une touche de nostalgie bien assaisonné­e. Tout est là, et l’innovation périodique est toujours au rendez-vous.

On l’a déjà dit : la revue du VAQ devrait être subvention­née par le ministère de la Santé, surtout en ces temps difficiles, car elle fait partie des nombreux moyens existant pour aider à maintenir le moral des passionnés de l’automobile ancienne. C’est en fait une excellente panacée à la morosité actuelle, car non seulement elle vous invite à de nombreux voyages dans le temps nostalgiqu­es, mais elle maintient en vous l’espérance de temps meilleurs. Et comme l’attente est déjà la moitié du plaisir, cette espérance nous encourage à persévérer malgré tout.

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from Canada