L'Auto Ancienne

CONVERSION ÉLECTRIQUE

- de JOËL HENDERSON (Membre du VAQ)

J’ai trouvé amusant que la Fédération des Véhicules Anciens ait trouvé le temps (page 47 de la revue d’avril) de déclarer son opposition à l’électrific­ation des véhicules anciens – un mouvement qui est quand même assez restreint. J’ai cherché partout sur le site Web de la FIVA, et je n’ai rien trouvé au sujet de la conversion des petits blocs Chevrolet ou Ford 302, des modificati­ons sans doute plus favorisées mais néanmoins aussi horribles! Je crois qu’il faudrait sans doute considérer le vrai problème de la pérennité de l’automobile ancienne face à ces projets, plus ou moins plausibles, qui nous arrivent d’un peu partout!

N.D.L.R. : Justes réflexions sur l’avenir incertain de l’automobile ancienne en tant qu’objet de collection.

 ??  ?? N.D.L.R. : Il s’agit d’une Citroën Trèfle 1924. C’était en fait la « Ford T » française. André Citroën était un grand admirateur d’Henry Ford.
N.D.L.R. : Il s’agit d’une Citroën Trèfle 1924. C’était en fait la « Ford T » française. André Citroën était un grand admirateur d’Henry Ford.

Newspapers in French

Newspapers from Canada