L'Auto Ancienne

MA BELLE HISTOIRE

-

En 1959, je n’avais que six ans et je m’intéressai­s déjà aux voitures anciennes. Mon père louait alors un petit garage dans la ruelle de la rue Fabre où nous demeurions et, lors de ses congés comme chauffeur d’autobus, il réparait les voitures de ses confrères, celles-ci datant des années 1940 et début 50. Lui-même conduisait une Monarch 1947 et, lorsqu' en été nous montions dans les Laurentide­s, je lui demandais de ralentir en passant devant des ferrailleu­rs (cour à scrap) dont les terrains n’étaient pas encore clôturés, nous laissant apercevoir les épaves qui y gisaient. J’ouvrais grand mes yeux afin de dénicher la plus vieille qui s’y trouvait. Je devinais les formes contempora­ines, puis les rondes et, lorsque je pouvais en apercevoir des carrées, je savais que celles-ci dataient des années vingt, mon père m’en ayant souvent identifiée­s lorsque nous regardions ensemble les films de gangsters des années trente.

Les années passèrent, mais ma passion se fit toujours grandissan­te. En 1974, je suis allé chercher une Oldsmobile 1942 aux États-Unis. Elle existe toujours et fait aujourd’hui le bonheur d’un membre du VAQ. Installé à la campagne depuis quelques années, je dispose de plus d’espace et je peux me permettre d’en avoir plus qu’une! En effet, une BMW 325i décapotabl­e 1993, une Buick Roadmaster Estate Wagon 1993 et une Hudson Super Wasp 1953 tiennent compagnie à mon Essex 1929. En passant, en faisant mes recherches pour cet article, j’ai conversé avec Diane Lepage, l’ancienne propriétai­re de cette Essex qui l’avait achetée en 2014 de monsieur Paquet de Montmagny, qui l’avait lui-même obtenue en 1967 d’un certain… Aimé « Ti-Mé » Jodoin, mon propre cousin! Je crois bien que cette voiture m’attendait au détour…

Au plaisir de vous rencontrer un jour, lors de l’exposition des Voitures Anciennes de Compton dont je suis un des organisate­urs.

 ??  ?? MICHEL JODOIN ET DENISE BOISSONNEA­ULT
MICHEL JODOIN ET DENISE BOISSONNEA­ULT

Newspapers in French

Newspapers from Canada