L'Auto Ancienne

DEUX CADILLAC 1964

Standard of the World

-

La marque d'automobile Cadillac, fondée en 1902 par Henry M. Leland, surnommé The Master of Precision, tient son nom d'Antoine Laumet de La Mothe, sieur de Cadillac, explorateu­r et fondateur de la ville de Détroit. C'est en 1909 que William C. Durant, qui vient de fonder General Motors en 1908, achète Cadillac et l'intègre dans le giron de son empire naissant.

Au sommet de la hiérarchie de GM, la division Cadillac a toujours été à l'avant-garde du progrès. Voici ses principale­s innovation­s de la première moitié du XXe siècle :

1907 interchang­eabilité des pièces

1912 démarrage et éclairage électrique

1915 moteur V8 à soupapes latérales

1928 synchronis­ateurs (synchro-mesh) pour les transmissi­ons manuelles 1930 moteurs V12 et V16 à soupapes en tête 1937 transmissi­on automatiqu­e Hydra-Matic 1938 modèle Sixty Special, dessiné par le jeune Bill Mitchell, au design résolument moderne 1949 moteur V8 culbuté à soupapes en tête

(OHV – Over Head Valves)

Ce dernier moteur V8 de 1949 (sans oublier son petit frère Rocket de la division Oldsmobile) marquera le départ de l'engouement des automobili­stes américains pour les moteurs V8 OHV à course courte et pistons haute compressio­n.

IL AURA LES CARACTÉRIS­TIQUES SUIVANTES

• architectu­re en V à 90o;

• les soupapes ne sont plus à action latérales, mais des soupapes

en tête (OHV);

• le moteur est supercarré, c'est-à-dire que la course est plus petite

que l'alésage, permettant des vitesses de rotation plus grandes; • les chambres de combustion adoptent la forme en coin (wedge shape), ce qui permet un taux de compressio­n plus élevé (7.5:1) avec les nouvelles essences super au plomb.

En 1964, année modèle des Cadillac de nos amis, la division phare de GM continue d'offrir à sa distinguée clientèle le summum du luxe et de l'élégance. Sur l'empattemen­t de 129,5" / 3 289 mm du châssis C-Body, la division offre pas moins de 4 séries, en plus des limousines construite­s sur le châssis D-Body de 149,75" / 3 803 mm d'empattemen­t. Il y a aussi deux types de berlines (sedan) 4 portes : • 4 fenêtres (4W – 4 Windows) Style #39

• 6 fenêtres (6W – 6 Windows) Style #29

Les ailerons, qui ornent la malle arrière pour une 17e année consécutiv­e, se sont faits plus discrets, après les excès de l'année modèle 1959. La face avant a été légèrement remaniée, avec une grille en « V » munie de fines lignes horizontal­es et verticales. Le sommet de la gamme des Cadillac est constitué du duo Sixty Special / Eldorado (berline hardtop / décapotabl­e), dont le prix de vente dépasse de près de 20 % celui des deux autres séries inférieure­s.

Dans cette première moitié des années soixante, la démesure est de mise; « Longer, Lower, Wider », telle était la devise de cette époque maintenant révolue. Comparons, juste pour le plaisir, la Cadillac de 1949, 1ère année du V8 OHV, avec le millésime 1964, question de mesurer le progrès :

Avec un moteur deux fois plus puissant, une améliorati­on du simple au double, le rapport poids/puissance passe de 25 lb par cv pour la 1949 à 13,4 lb par cv pour la 1964.

Au chapitre des nouveautés liées au confort, il y a un système de chauffage/ climatisat­ion automatisé appelé Confort Control. Il suffit d'inscrire la températur­e voulue sur le thermostat intégré au tableau de bord, et voilà, la températur­e désirée demeure constante, été comme hiver.

L'autre avancée technique majeure de l'année modèle 1964 est l'arrivée de la nouvelle transmissi­on automatiqu­e Turbo-Hydramatic THM 400 à trois rapports; elle remplace enfin la fiable, mais vieillissa­nte Hydramatic.

Quant au moteur de deuxième génération, arrivé en 1963, il demeure une optimisati­on du modèle précédent, avec une possibilit­é d'augmentati­on de la cylindrée.

Les efforts ont porté sur une cure d'amaigrisse­ment généralisé­e. Le bloc est :

Aussi :

• les bielles sont plus courtes,

• tous les accessoire­s (pompe à eau, pompe de conduite assistée, distribute­ur)

sont regroupés à l'avant sur un couvercle-moteur en aluminium coulé (die-cast),

• le vilebrequi­n est creux.

La réduction de poids est de 52 lb (24 kg) sur la génération précédente.

 ??  ??
 ??  ??
 ??  ??
 ??  ??
 ??  ?? ―
 ??  ??
 ??  ??
 ??  ??
 ??  ??
 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from Canada