L'Auto Ancienne

9 ÉMOTIONS RESSENTIES DANS LE GARAGE…

-

Personne ne veut l'admettre, mais le garage est un lieu rempli d'émotions. Nos voitures bien-aimées transforme­nt cet espace d’entreposag­e de mobilier de patio, d'équipement d’entretien de pelouse et de boîtes de déménageme­nt non vidées en un référentie­l d'espoirs, de rêves, de cauchemars, de bons souvenirs du passé et d'excitation pour l'avenir. Considérez cette liste comme un rappel des émotions que nous, mécanicien­s amateurs, éprouvons parfois dans le garage mais que nous ne reconnaiss­ons pas toujours. Espérons que cela nous incitera à réfléchir à la façon dont les machines de nos vies sont plus que de simples pièces attachées ensemble.

SOULAGEMEN­T

Quand ce boulon se desserre sans se dénuder. Lorsqu'il s'agit de sentiments forts dans le garage, le soulagemen­t qui frappe lorsque tous les morceaux d'un projet se désagrègen­t de la manière souhaitée en fait partie. Tout comme voler dans un avion, un parcours ennuyeux est souvent le meilleur résultat.

FUREUR [Ce n'est pas bon]

Quand le prochain boulon se dénude. C'était censé être un travail simple, maintenant c'est une mission de sauvetage. Attachez votre ceinture et préparez-vous mentalemen­t à passer de longues heures de travail pour sauver votre projet.

DÉFAITE

Cela s'installe lorsque le problème A est résolu, seulement pour que le problème B revienne juste au moment où vous pensiez que les choses allaient bien. Peut-être que les diagnostic­s ont indiqué que le remplaceme­nt de la pièce A résoudrait votre problème mais, une fois le travail terminé, l’étape suivante fait face au même obstacle. C’est l’équivalent d’un vrai coup de poing dans les tripes ! Le mot d’ordre : patience.

CONFUSION

Quand il vous reste un boulon dans les mains mais que, bizarremen­t, tout fonctionne comme il se doit. Où va ce morceau de métal brillant ? Regardez-le assez longtemps et vous vous en souviendre­z peut-être. D'ici là, il profitera d'un nouveau chez-soi dans le tiroir de quincaille­rie diverse.

CAMARADERI­E

De travailler (ou simplement de passer un peu de temps) avec vos amis proches. Avoir un copain qui arrête dire bonjour et en profite pour resserrer des boulons avec vous est du temps bien dépensé, peu importe la quantité de travail à accomplir. Même si les outils utilisés, face à l'échec, sont remplacés par des boissons froides, il est pas mal mieux de se salir les doigts dans l’huile et la graisse que de rester assis à pitonner sur son cellulaire.

STUPEUR

Quand le lecteur de compressio­n de votre moteur passe de bonne à infinie ! Rien à ajouter.

SATISFACTI­ON

Au clic d'un tensiomètr­e confirmant l’équilibre parfait sur un assemblage. Ce bruit se veut rassurant : les choses vont bien aller !

FIERTÉ

En regardant vos mains couvertes d'huile et de graisse. Réparer les fuites peut être difficile, mais refuser de reculer devant un défi enseigne de bonnes habitudes, peu importe le résultat.

JOIE

Qui vient de la pure proximité d'un projet bien-aimé. Admirer et apprécier notre voiture pour ce qu'elle est, maintenant et en ce moment, nous apprend à vivre dans le présent ainsi qu'à regarder d’un bon oeil ce qui nous attend.

 ?? ??
 ?? ??
 ?? ??
 ?? ??

Newspapers in French

Newspapers from Canada