L'Auto Ancienne

ROLLS-ROYCE PHANTOM III V12

(1932-1938)

-

Il a fallu attendre à 1936 pour que Rolls-Royce donne la réplique avec son V12 maison qui motorise la nouvelle Phantom III. C'est un moteur moderne réalisé tout en aluminium avec des soupapes en tête et des poussoirs hydrauliqu­es; comme pour son moteur d'avion Merlin, l'angle du V est de 60o. Son double système d'allumage comprend : 2 bobines, 2 distribute­urs et 24 bougies. Pour l'alimentati­on, il y a deux pompes à essence électrique­s..

Caprice aristocrat­ique, Rolls-Royce n'annonce pas la puissance de ses moteurs, la qualifiant simplement de « adequate », suffisante. Les trois séries des Phantom ont été fabriquées tant en Angleterre qu'aux États-Unis, dans leur filiale de Springfiel­d,

Ohio. Dans les quatre années de production, 727 châssis ont trouvé preneur, chacun ayant sa carrosseri­e exclusive.

La plus célèbre Phantom III a certes été la limousine jaune et noire, carrossée par Barker, qu'utilise le vilain Auric Goldfinger dans le classique James Bond de 1964 : Goldfinger.

L'apparition des V8 à soupapes en tête sonnera le glas des V12 de l'entre-deux-guerres. Le dernier V12 américain motorisera la Lincoln Continenta­l jusqu'en 1948.

 ?? ?? Rolls-Royce V12
Rolls-Royce V12
 ?? ??

Newspapers in French

Newspapers from Canada