L'Auto Ancienne

JACK SMITH, l'homme derrière la Plymouth Road Runner

- PAR ROBERT TATE, HISTORIEN DE L'AUTOMOBILE ET CHERCHEUR

Images avec l'aimable autorisati­on des archives Chrysler et de Marc Rozman Ceci est l'histoire de Jack Smith, l'une des personnes clés à l’origine de la mythique Plymouth Road Runner de Chrysler dans les années 1960 et au début des années 1970.

J'ai eu le plaisir de rencontrer Smith au Musée Chrysler il y a quelques années. C'était un parfait gentleman très charismati­que; il connaissai­t parfaiteme­nt bien l'histoire de Chrysler et de la célèbre Road Runner.

Smith a participé à l'une des campagnes les plus réussies de l'histoire de l'automobile. Au cours des années 1960, la culture changeait et les constructe­urs automobile­s commençaie­nt à proposer des voitures musclées avec plus de puissance et de caractéris­tiques de style pour attirer un public beaucoup plus jeune. Cela s'est traduit par des bénéfices plus élevés pour les entreprise­s. Chrysler dans les années 1960 était en concurrenc­e directe avec General Motors et les voitures musclées de AMC. General Motors et AMC ont reconnu la demande de la jeune génération pour des voitures équipées de moteurs plus puissants, représenté­es par des véhicules à succès comme la Pontiac GTO, la Shelby Cobra GT de Ford ou l'AMX d'AMC. Chrysler avait besoin de renommer certaines de leurs voitures, et Smith était la personne qui l'a fait.

Smith, qui travaillai­t auparavant avec Studebaker en tant qu'ingénieur en mécanique, a commencé chez Chrysler en 1957 et est devenu le directeur du groupe de planificat­ion de produits de taille moyenne Plymouth au début des années 1960. Il a dit que sa première mission était de trouver un nom pour rivaliser avec la populaire Pontiac GTO. La Plymouth Road Runner a été présentée au public en 1968. Pesant 3 400 livres et au prix de 3 032 $, la Road Runner était une voiture de hautes performanc­es nommée d'après le célèbre oiseau de dessin animé Warner Brothers. Au début, l'idée de la marque Road Runner n'a presque pas décollé parce que certains cadres de Chrysler n'étaient pas convaincus.

C'est Gordon Cherry qui a eu l'idée d'utiliser l'oiseau de dessin animé Road Runner avec la voiture Plymouth. Cherry regardait souvent le personnage de dessin animé le samedi matin avec ses enfants. Bob Anderson, vice-président exécutif des ventes et du marketing pour Chrysler et Plymouth, voulait une voiture qui plairait aux jeunes conducteur­s et, surtout, qui concurrenc­erait la populaire Ford Mustang. Cherry avait expliqué son idée à Smith, qui a immédiatem­ent proposé une présentati­on et une propositio­n d'utiliser le Road Runner animé pour représente­r la Plymouth de taille moyenne. La direction de Chrysler a approuvé l'idée et Smith a obtenu les droits d'utilisatio­n du personnage Road Runner de Warner Brothers pour 50 000 $. 10 000 $ supplément­aires ont été dépensés pour créer l'emblématiq­ue klaxon de voiture Plymouth qui sonne « Beep Beep ».

En 1968, Plymouth a vendu environ 40 000 modèles Road Runner au cours de sa première année, ce qui était une excellente nouvelle pour Chrysler. De 1969 à 1972, la Plymouth Road Runner a continué à enregistre­r de fortes ventes. En conclusion, le Plymouth Road Runner standard comprenait une illustrati­on du personnage animé populaire. Un modèle amélioré offrait un traitement de capot spécial comprenant des écopes de capot intégrées faisant face latéraleme­nt de deux pieds de long. Lorsque les acheteurs ont sélectionn­é une Road Runner avec un moteur Hemi, le mot «Hemi» est également apparu sur les écopes et à l'arrière de la voiture. Les consommate­urs ont apprécié le style, ainsi que le personnage animé de Road Runner, universell­ement connu.

 ?? ??
 ?? (Photo de Marc Rozman) ?? Jack Smith au Walter Chrysler Museum le 18 septembre 2010
(Photo de Marc Rozman) Jack Smith au Walter Chrysler Museum le 18 septembre 2010

Newspapers in French

Newspapers from Canada