L'Auto Ancienne

CES BELLES DES TROPIQUES!

Par Roberto Aroche, Représenta­nt du VAQ à Cuba

-

Si vous visitez Cuba, vous aurez des surprises incroyable­s. Les belles voitures anciennes québécoise­s que vous conservez précieusem­ent dans vos garages n’ont pratiqueme­nt jamais connu les affres de l’hiver. Elles ont ici des soeurs qui ne s’arrêtent jamais de rouler en plein soleil et qui ont souffert de quelques « améliorati­ons » techniques. Mais il y a quand même de belles exceptions : une minorité d’entre elles sont encore dans leur condition d’origine comme si le temps les avait oubliées.

Lorsque vous irez dans les stationnem­ents où elles vous attendent pour vous offrir un tour de ville ici à La Havane ou en province, leurs propriétai­res vous raconteron­t avec la gentilless­e qui caractéris­e le peuple cubain, comment ils ont réussi malgré l’embargo cubain à préserver l’éternelle jeunesse de leurs précieux véhicules qui à leurs yeux ont autant d’importance que la compagne de leur vie!

Mais n’allez pas croire que certaines « légèrement modifiées » ne méritent pas votre considérat­ion : si par hasard vous en voyez une qui roule à haute vitesse, c’est qu’elle est sans doute équipée d’un moteur plus moderne, mais il en demeure tout de même que sa carrosseri­e a su conserver la qualité de ses plus beaux jours. On peut dire que les voitures cubaines non modifiées font partie de la « haute classe », que les modifiées sont de la classe dite moyenne et que les épaves roulantes sont d’une classe dite irrécupéra­ble. Ne cherchez pas de « cimetières d’autos » à Cuba car tout est recyclé rapidement, surtout les pièces de voitures! Les rues cubaines sont un musée en constante évolution! Il vous arrivera d’y voir d’étranges véhicules hybrides telle une Cadillac de Ville 1956 transformé­e en minibus ou une Ford berline 1948 allongée de quelques pieds! Ici, l’imaginatio­n règne en maître car il n’y a pratiqueme­nt aucune limite aux transforma­tions esthétique­s et mécaniques. On récupère également les moteurs et leurs composante­s pour les installer dans des bateaux de pêche ou pour faire fonctionne­r une petite centrale électrique! À Cuba on ne jette jamais RIEN car absolument tout a une seconde vie! La jeunesse prolongée de ces belles américaine­s témoigne avec évidence de la qualité évidente de ces voitures qui ont traversé le temps sans en connaître la déchéance matérielle. Le talent de ces propriétai­res d’autos cubaines est également un indice de cet esprit d’inventivit­é qui les anime. La fin justifiant les moyens, ces gens qu’on qualifie « d’inventivos » mérite notre respect et notre reconnaiss­ance.

Donc, lorsque vous viendrez visiter notre beau pays, profitez au maximum de l’accueil sympathiqu­e des propriétai­res d’autos anciennes qui se feront un plaisir de vous initier au plaisir de l’auto ancienne à Cuba. N’hésitez pas à me contacter car en tant que représenta­nt du VAQ à Cuba, je demeure à votre entière dispositio­n pour répondre à vos questions concernant ces merveilleu­ses belles cubaines sur quatre roues.

Voici mon adresse courriel : robert2784­plus@gmail.com

Hasta pronto!

 ?? ??

Newspapers in French

Newspapers from Canada