Mé­tisse, jus­qu’au bout des cordes

La Liberté - MMF-Une culture riche - - PUBLI-REPORTAGE | ADVERTORIAL -

Lorsque l’on de­mande à Tay­ler Fle­ming de se pré­sen­ter, la pre­mière chose qu’elle par­tage est son iden­ti­té mé­tisse. La vio­lo­niste de 20 ans em­brasse ses ori­gines et sa culture au quo­ti­dien. « Je joue prin­ci­pa­le­ment de la mu­sique tra­di­tion­nelle mé­tisse. C’est dif­fi­cile à dé­crire, mais ce­la se dis­tingue grâce à une cer­taine vi­va­ci­té. S’ex­pri­mer et af­fir­mer notre iden­ti­té mé­tisse par nos arts et notre culture montre que nous avons fait un grand che­min. »

Tay­ler Fle­ming joue du vio­lon de­puis l’âge de neuf ans. C’est d’ailleurs grâce à un pro­gramme mis en place par la MMF qu’elle a pris ses pre­mières le­çons. De­puis, c’est une grande his­toire d’amour! « Il y a tel­le­ment de rai­sons pour les­quelles j’aime le vio­lon. Une d’entre elles est le simple plai­sir de pro­mou­voir la culture mé­tisse à tra­vers la mu­sique. C’est éga­le­ment gra­ti­fiant de ra­me­ner cet art à la vie, dans un sens, et de le par­ta­ger avec les plus jeunes gé­né­ra­tions. » Quand elle n’est pas ar­mée de son vio­lon, Tay­lor Fle­ming étu­die les tech­no­lo­gies en­vi­ron­ne­men­tales à l’Uni­ver­si­té de Bran­don. C’est alors sur­tout du­rant l’été qu’elle joue lors de concerts et fes­ti­vals. Son plus beau sou­ve­nir? Avoir joué à Ot­ta­wa de­vant la col­line du Par­le­ment, lors de la toute pre­mière le­vée du dra­peau mé­tis. « C’était un mo­ment unique et ma­gique. Je me sens tel­le­ment fière! C’est un hon­neur de jouer ce style de mu­sique, de cé­lé­brer cette culture sur scène et de mon­trer aux gens qu’elle est belle et bien tou­jours vi­vante. » Cette fier­té a tou­jours fait par­tie de l’his­toire de fa­mille de Tay­ler Fle­ming. Fier­té. Un mot qui ré­sonne dans la vie de la vio­lo­niste et qu’elle par­tage par tous les moyens. « Lorsque je joue du vio­lon en spec­tacle, j’aime aus­si por­ter de belles vestes perlées, pour que l’ap­pré­cia­tion de ma culture ne passe pas seule­ment par la mu­sique, mais éga­le­ment par l’art que je pour­rais por­ter. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.