Dé­ve­lop­pe­ment du­rable rime avec langue

La Liberté - Un pas de plus vers 2020 - - Pour une réussite scolaire et éducative -

« Nous ti­rons le bi­lan d’une très grosse an­née, sy­no­nyme de franc suc­cès. Un concept-clé, central à notre mis­sion, se démarque : le sen­ti­ment d’ap­par­te­nance. Ce­la se re­flète dans notre son­dage de sa­tis­fac­tion. Un son­dage qui nous per­met de ti­rer des conclu­sions sur nos pra­tiques quo­ti - di­ennes, en toute trans­pa­rence, car il s’agit de ques­tions qui sont po­sées tant aux pa­rents, au per­son­nel qu’aux élèves.

Et que nous disent les ré­sul­tats de ce son­dage? Nous consta­tons que nos ré­sul­tats se sont main­te­nus sur la qua­si­to­ta­li­té des 60 ca­té­go­ries de ce ques­tion­naire, avec les mêmes élé­ments de sa­tis­fac­tion sur les trois der­nières an­nées : les jeunes se sentent en sé­cu­ri­té dans nos écoles, les pa­rents voient un tra­vail ef­fi­cace, le per­son­nel est ap­puyé et va­lo­ri­sé.

L’em­phase est mise sur la réus­site de nos élèves, grâce à un sys­tème de ré­ponse aux in­ter­ven­tions ( RAI). Chaque élève re­çoit dans sa classe un en­sei­gne­ment qui lui est des­ti­né, dans le­quel sa per­son­na­li­té est mise en avant et ses be­soins sont ré­pon­dus.

Des ponts sont créés avec la com­mu­nau­té. Les al­liances, nou­velles ou an­ciennes, aident à ac­com­plir de ma­nière pro­duc­tive de nom­breux pro­jets : on parle de camp d’été avec l’Ac­cueil fran­co­phone, on parle nu­tri­tion avec Plu­ri- elles, on parle to­po­ny­mie avec l’As­so­cia­tion cultu­relle fran­co­ma­ni­to­baine et sans comp­ter notre tra­vail quo­ti­dien avec l’Uni­ver­si­té de Saint-Bo­ni­face.

« Les jeunes se sentent en sé­cu­ri­té dans nos écoles, les pa­rents voient un tra­vail ef­fi­cace, le per­son­nel est ap­puyé et va­lo­ri­sé. »

Grâce aux axes de notre nou­veau plan stra­té­gique, nous peau­fi­nons nos ac­ti­vi­tés cultu­relles, ar­tis­tiques et spor­tives et nous voyons un bel en­ga­ge­ment de la part des jeunes. La construc­tion iden­ti­taire prend tout son sens lorsque les élèves sortent ain­si de leur iso­la­tion pour se ras­sem­bler, se re­trou­ver, de­ve­nir des lea­ders et re­don­ner à la com­mu­nau­té.

Le dé­ve­lop­pe­ment du­rable est aus­si une part im­por­tante de nos ob­jec­tifs. Nous vou­lons al­ler plus loin et nous as­su­rer que la pro­chaine gé­né­ra­tion ira dans la même di­rec­tion. Car dé­ve­lop­pe­ment du­rable veut dire en­vi­ron­ne­ment, mais aus­si jus­tice so­ciale, pros­pé­ri­té éco­no­mique, monde équi­table et bien sûr, la langue. Puis­qu’en ef­fet, le coeur de notre mis­sion est de faire per­du­rer la langue. »

Alain La­berge, di­rec­teur gé­né­ral de la DSFM

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.