Plus qu’une his­toire de chiffres

La Liberté - Un pas de plus vers 2020 - - Pour une réussite scolaire et éducative -

La col­la­bo­ra­tion est un des pre­miers fac­teurs vi­sant à sou­te­nir la réus­site ma­thé­ma­tique des élèves. C’est pour­quoi, dans le cadre de la réus­site en nu­mé­ra­tie à l’école, les en­sei­gnants sont ap­pe­lés à col­la­bo­rer, à par­ta­ger, à ap­prendre en­semble. « C’est im­por­tant d’iden­ti­fier les forces et les la­cunes des élèves et de con­naître ce que les col­lègues ont fait au­pa­ra­vant pour mieux suivre les ap­pren­tis­sages », in­dique Da­ny Gra­vel, co­or­don­na­teur du cycle in­ter­mé­diaire.

« La com­mu­ni­ca­tion est très im­por­tante pour les ma­thé­ma­tiques. »

En­suite, il est im­por­tant d’en­sei­gner une dé­marche de ré­so­lu­tion de pro­blèmes, pour sti­mu­ler les élèves à dé­ve­lop­per leurs ha­bi­le­tés ma­thé­ma­tiques liées à leur quo­ti­dien. « Nous uti­li­sons la stratégie ARC, qui re­prend les trois étapes né­ces­saires dans la ré­so­lu­tion de pro­blèmes : Ana­lyse de la si­tua­tion, Ré­so­lu­tion du pro­blème grâce aux stra­té­gies ap­prises, puis Com­mu­ni­quer les in­for­ma­tions, in­dique De­ny Gra­vel. Et les chiffres confirment l’ef­fi­ca­ci­té de cette dé­marche : de 2014 à 2017, la pro­gres­sion des ré­sul­tats dans ce do­maine est re­mar­quable puis­qu’elle est de 29 % chez les élèves de la 4e an­née et de 27 % chez les élèves de la 8e an­née. »

La DSFM s’est aus­si mu­nie d’une li­cence nu­mé­rique pour que tous les élèves de la 3e à la 9e an­née puissent faire des ma­thé­ma­tiques pen­dant l’été : NETMATH. « Sur internet, les jeunes peuvent jouer avec les ma­thé­ma­tiques, com­prendre des concepts, mais aus­si se faire ai­der par leurs pa­rents, ex­plique De­ny Gra­vel. De plus, avec cet ou­til, les en­sei­gnants sont en me­sure de diag­nos­ti­quer et d’ac­com­pa­gner les élèves se­lon leur ni­veau d’ap­pren­tis­sage. »

À l’École Noël-Rit­chot, on veut s’as­su­rer que tout le monde a un lan­gage com­mun en nu­mé­ra­tie, pour as­su­rer la bonne com­pré­hen­sion des ma­thé­ma­tiques. « La com­mu­ni­ca­tion est très im­por­tante pour les ma­thé­ma­tiques, confie Nicole La­coste Ché­nier. C’est pour­quoi on ap­plique dans notre école la dé­marche ARC, de la 1re à la 8e an­née. C’est une for­mule qui fonc­tionne très bien dans nos salles de classe, qui per­met aux élèves d’avoir un point de re­père et d’avoir une meilleure maî­trise des nou­veaux concepts. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.