L’union fait la force

La Liberté - Un pas de plus vers 2020 - - La force des partenariats -

Dans le sys­tème édu­ca­tif, il est très im­por­tant de lier les ap­pren­tis­sages au vé­cu des en­fants. En mi­lieu mi­no­ri­taire, rendre ces ap­pren­tis­sages vi­vants dans la com­mu­nau­té est im­pé­ra­tif. « À la DSFM, nous en­cou­ra­geons les écoles à de­ve­nir com­mu­nau­taires, note Ch­ris­telle Wal­die, di­rec­trice Ser­vices aux élèves. Elles servent de centres où la com­mu­nau­té peut se ras­sem­bler. »

Pour contri­buer à la vi­ta­li­té de cette com­mu­nau­té, la DSFM mise sur les par­te­na­riats. « Nos par­te­naires viennent ap­puyer des ac­ti­vi­tés dans les écoles, dit Re­né Dé­quier, le di­rec­teur gé­né­ral ad­joint Pro­gram­ma­tion et Ser­vices aux élèves. Nous par­ti­ci­pons par exemple au Fes­ti­val du Voya­geur, et or­ga­ni­sons des ac­ti­vi­tés dans les écoles à cette oc­ca­sion. »

Le par­te­na­riat de la DSFM avec Caisse Groupe Fi­nan­cier per­met d’ap­pli­quer les concepts de la nu­mé­ra­tie en l’as­so­ciant à la ges­tion de l’ar­gent, tan­dis que le par­te­na­riat avec les Centre de la pe­tite en­fance et de la fa­mille per­met d’ame­ner les en­fants les plus jeunes et leurs pa­rents dans les écoles. « Les en­fants sont im­mer­gés dans cet en­vi­ron­ne­ment dès le plus jeune âge. Quand ils ar­rivent en ma­ter­nelle, ils connaissent dé­jà le ter­rain et sentent qu’ils font par­tie d’une com­mu­nau­té. »

Pour Ch­ris­telle Wal­die, les par­te­na­riats sont aus­si « une ma­nière pour les élèves de contri­buer à l’épa­nouis­se­ment de la com­mu­nau­té et de ga­ran­tir la pé­ren­ni­té de la langue fran­çaise. Nos par­te­naires sont tou­jours un avan­tage pour les élèves. À Win­ni­peg, Plu­ri-elles, l’Ac­cueil fran­co­phone ou en­core le CDEM sont des centres qui en­ri­chissent notre pro­gram­ma­tion et im­pliquent di­rec­te­ment nos élèves. »

La di­rec­trice des ser­vices aux élèves voit ces par­te­na­riats comme une force. « Nous com­mu­ni­quons mieux avec les or­ga­nismes et avons une uni­té dans l’in­té­rêt de la fran­co­pho­nie. Nous bé­né­fi­cions aus­si de la spé­cia­li­sa­tion de chaque groupe, qui nous aide et nous ap­porte son ex­per­tise. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.