La spé­ciale Molière pour les planches

La Liberté - - CULTUREL -

Pour Mat­thew Sa­bou­rin, pré­sident de la mi­cro­bras­se­rie Non­such Bre­wing Co., tout a com­men­cé par une pas­sion et un rêve. « Toute ma vie, j’ai ado­ré le théâtre. Il y a presque 10 ans, je suis de­ve­nu bé­né­vole au Théâtre Cercle Molière. J’avais aus­si le rêve d’ou­vrir ma propre bras­se­rie, que j’ai réa­li­sé l’an­née pas­sée. » Dès le lan­ce­ment de la bras­se­rie Non­such Bre­wing Co., l’en­tre­pre­neur s’est tour­né vers le TCM. « Un des pre­miers groupes que je vou­lais contac­ter pour une col­la­bo­ra­tion était le TCM. La troupe est très im­por­tante pour moi, et je voyais là un bon moyen de rat­ta­cher mes deux pas­sions dans la vie. » Cette idée n’était pas nou­velle pour lui. « Il y a long­temps, j’avais dé­jà men­tion­né un pro­jet de bière à Ge­ne­viève Pel­le­tier. Quand nous avons lan­cé la bras­se­rie Non­such Bre­wing Co., j’ai re­lan­cé la conver­sa­tion. J’ai ren­con­tré les res­pon­sables du TCM cet été, et nous voi­là ici aujourd’hui. » La grande par­ti­cu­la­ri­té du fruit de cette col­la­bo­ra­tion, la bière La Molière, est qu’elle se­ra choi­sie par le pu­blic. « Non­such éla­bore des bières eu­ro­péennes. Molière était fran­çais, et on vou­lait créer quelque chose en rap­port avec ce coin d’Eu­rope. On a donc dé­ve­lop­pé une bière blanche, de style belge, et une kölsch, de style al­le­mand. Le pu­blic va vo­ter pour sa pré­fé­rée, et on de­vrait avoir La Molière pour l’ou­ver­ture de la sai­son. » Dans un pre­mier temps, la bière se­ra ven­due au TCM et à la bras­se­rie Non­such Bre­wing Co. « Par la suite, nous nous sommes mis d’ac­cord avec le TCM pour vendre la bière La Molière ailleurs. Je suis vrai­ment fier de ma com­mu­nau­té, et rat­ta­cher un pro­duit avec une ins­ti­tu­tion comme le TCM, c’était un no-brai­ner pour moi. » La di­rec­trice ar­tis­tique et gé­né­rale du TCM Ge­ne­viève Pel­le­tier boit du pe­tit lait. « Mat­thew Sa­bou­rin est un bé­né­vole de choix de­puis des an­nées. Alors nous n’avons pas hé­si­té quand il a ex­pri­mé sa vo­lon­té de tra­vailler avec nous. Cette bière nous donne une op­por­tu­ni­té d’avoir quelque chose d’ex­clu­sif au TCM, et par le fait même, d’ac­qué­rir une no­to­rié­té sup­plé­men­taire. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.