Se sen­tir jour­na­liste pour pro­vo­quer des chan­ge­ments

La Liberté - - DANS NOS ÉCOLES -

« Tout le monde n’a pas la chance de tra­vailler avec un tel ma­té­riel. Ça mo­tive à tra­vailler plus dur. » Sé­bas­tien Fré­chette, 8e an­née.

Fran­co­pho­nie – Com­mu­ni­ca­tion – Ini­tia­tive

Cette an­née, les élèves de 6e, 7e et 8e an­nées de l’École Pré­cieux-Sang se­ront au coeur d’un pro­jet pi­lote or­ga­ni­sé en col­la­bo­ra­tion avec le Centre de la fran­co­pho­nie des Amé­riques in­ti­tu­lé Les Voix du chan­ge­ment. Im­plan­té pour la pre­mière fois dans une école nor­da­mé­ri­caine, le pro­jet a pour but de rendre les élèves ac­teurs de chan­ge­ment so­cial. Sté­pha­nie Ha­mil­ton, en­sei­gnante de 6e an­née, ex­plique : « Les élèves vont com­men­cer par ana­ly­ser leur mi­lieu, à l’école, dans leur quar­tier ou dans la com­mu­nau­té. Puis chaque classe trou­ve­ra une pro­blé­ma­tique au­tour d’un chan­ge­ment que les jeunes veulent voir dans leur en­vi­ron­ne­ment. » Ja­nique Tout a Frey­net-Ga­gné, com­men­cé pen­dant en­sei­gnante l’été de sur 6e une an­née. idée « J’ai de com­men­cé à en dis­cu­ter avec quel­qu’un du Centre de la fran­co­pho­nie des Amé­riques, et tout est ar­ri­vé très ra­pi­de­ment. Le di­rec­teur gé­né­ral De­nis Desgagné nous a ap­pro­chés en dé­but d’an­née. Il a vu que nous avions une bonne équipe de la 6e à la 8e an­née, et a pen­sé que nous se­rions une bonne école pour par­ti­ci­per. » Afin de réa­li­ser Les Voix du chan­ge­ment, l’École Pré­cieux-Sang a re­çu deux boîtes de ma­té­riel mul­ti­mé­dia, d’une va­leur to­tale d’en­vi­ron 15 000 $. Sté­pha­nie Ha­mil­ton dé­taille : « Nous avons une console pour le son, quatre mi­cros, un or­di­na­teur MacBook. La console vient avec sa propre ra­dio. Les en­fants peuvent choi­sir de par­ta­ger leurs re­cherches sur les ondes ou sim­ple­ment de les gar­der pour la classe. Et tout est confi­gu­ré pour que les en­fants puissent l’uti­li­ser fa­ci­le­ment. » Au to­tal, ce sont plus de 100 élèves de la 6e à la 8e an­née qui par­ti­ci­pe­ront au pro­jet. Sté­pha­nie Ha­mil­ton pré­cise : « Nous avons en­core pas mal de pla­ni­fi­ca­tion à faire avant de com­men­cer. Nous sou­hai­tons tra­vailler en cinq étapes : iden­ti­fier le pro­blème, ana­ly­ser pour­quoi il existe, trou­ver la so­lu­tion idéale, faire un plan et le mettre en ac­tion, et en­fin on cé­lé­bre­ra le suc­cès du pro­jet ac­com­pli. » À tra­vers Les Voix du chan­ge­ment, élèves et en­sei­gnants ap­pren­dront beau­coup. Ja­nique Frey­netGa­gné : « C’est in­ti­mi­dant, mais on a hâte de com­men­cer. On va pou­voir éva­luer tel­le­ment de choses avec ce pro­jet! Une co­or­don­na­trice de la DSFM va nous ap­puyer pour que tout ce que font les élèves se rat­tache au pro­gramme. Ils tra­vaille­ront sur l’ex­pres­sion orale, avec des dé­bats et des en­tre­vues, sur le dé­ve­lop­pe­ment de la pen­sée cri­tique et du rai­son­ne­ment, sur la lec­ture pour la re­cherche Ain­si, les jeunes se­ront équi­pés avec les com­pé­tences né­ces­saires pour pro­vo­quer de plus gros chan­ge­ments. » Sé­bas­tien Fré­chette, en 8 an­née, a hâte de com­men­cer la re­cherche. « On ai­me­rait pou­voir ai­der l’en­vi­ron­ne­ment et tra­vailler pour com­battre la pol­lu­tion plas­tique et pro­té­ger les ani­maux. Je pense que ça va être le fun de dis­cu­ter avec les gens et de voir si on peut vrai­ment faire une dif­fé­rence. Tout le monde n’a pas la chance de tra­vailler avec un tel ma­té­riel. Ça mo­tive à tra­vailler plus dur. » Zah­ra Ab­di­sa­lan, en 8 an­née, est tout aus­si im­pa­tiente. « J’ai vrai­ment en­vie de faire des en­tre­vues et de voir comment les gens uti­lisent l’éner­gie chez eux. Peut-être que notre pro­jet les ins­pi­re­ra à chan­ger leurs ha­bi­tudes pour consom­mer moins. C’est une op­por­tu­ni­té pour nous, les jeunes de la com­mu­nau­té, de nous ex­pri­mer, et d’ap­prendre en­core plus qu’en salle de classe. J’ai hâte de voir ce qu’on peut faire avec ce ma­té­riel, parce qu’il nous donne l’im­pres­sion d’être des pro­fes­sion­nels. »

Zah­ra Ab­di­sa­lan, Ja­nique Frey­net-Ga­gné, Sté­pha­nie Ha­mil­ton et Sé­bas­tien Fré­chette.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.