Élec­tions à la CSFM : par­ti­ci­pa­tion re­cord

La Liberté - - POLITIQUE ET ÉDUCATION -

La par­ti­ci­pa­tion re­cord aux élec­tions à la Com­mis­sion sco­laire fran­co-ma­ni­to­baine du 24 oc­tobre est avant tout due à l’élar­gis­se­ment de la liste élec­to­rale.

C’est l’ana­lyse de Serge Bis­son, le di­rec­teur gé­né­ral ad­joint et se­cré­taire-tré­so­rier de la DSFM, qui note que plus de 400 per­sonnes ont été ins­crites pour la pre­mière fois le 24 oc­tobre sur la liste élec­to­rale élec­tro­nique de la DSFM.

« C’est la preuve que l’élar­gis­se­ment de la liste a eu un plus grand im­pact que de te­nir les élec­tions sco­laires en même temps que les élec­tions mu­ni­ci­pales.

« En 2014, 600 per­sonnes ont vo­té dans la ré­gion ur­baine. Cette an­née, elles étaient 1 002. Le phé­no­mène est sem­blable dans la ré­gion est. En 2010, la der­nière an­née qu’il y a eu élec­tions, 280 per­sonnes avaient vo­té. Cette fois, 740 per­sonnes se sont ren­dues aux urnes. »

Un rap­pel de 2010

Rap­pe­lons que lors des élec­tions de 2010, seuls les pa­rents d’élèves pou­vaient vo­ter. Peu après, le droit de vote a été ac­cor­dé aux élèves de la DSFM qui ont 18 ans et plus, aux di­plô­més de la DSFM et aux pa­rents des di­plô­més de la DSFM, ain­si qu’aux pa­rents d’en­fants ins­crits en pré­ma­ter­nelle fran­co­phone dans une école de la DSFM ou un éta­blis­se­ment af­fi­lié à la DSFM.

Le 23 avril 2018, la Pro­vince a élar­gi à nou­veau la liste, en in­cluant tous les ayants-droit, les im­mi­grants de­ve­nus ci­toyens ca­na­diens et les fran­co­phones adultes qui n’ont pas eu d’en­fants.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.