Un pre­mier pas vers la ré­con­ci­lia­tion

La Liberté - - SOCIÉTÉ -

KE­VIN LAMOUREUX est vi­ce­pré­sident ad­joint aux Af­faires au­toch­tones à l’Uni­ver­si­té de Win­ni­peg et dé­ta­ché au­près du Centre na­tio­nal Vé­ri­té et Ré­con­ci­lia­tion.

« En­tendre le té­moi­gnage de Ma­ry Courchene, c’est ex­tra­or­di­naire. Et ré­vé­la­teur. C’est en par­ta­geant des his­toires comme la sienne qu’on vien­dra tous à com­prendre l’im­pact, sur plu­sieurs gé­né­ra­tions, du sys­tème des pen­sion­nats au­toch­tones.

« Je crois qu’on ne pour­rait pas par­ler de ré­con­ci­lia­tion sans le cou­rage, la di­gni­té et la force in­té­rieure des sur­vi­vants des pen­sion­nats au­toch­tones. Sans eux, on n’au­rait pas eu de Com­mis­sion pour la Vé­ri­té et la Ré­con­ci­lia­tion. Après avoir en­ten­du leurs té­moi­gnages, une conver­sa­tion s’im­pose. La table ronde à la Ca­thé­drale de Saint-Bo­ni­face, le 23 oc­tobre, ne re­pré­sente que les dé­buts de la conver­sa­tion, et un pre­mier pas vers la ré­con­ci­lia­tion. Il fau­dra avoir bien plus de conver­sa­tions dif­fi­ciles pour que nous puis­sions tous ré­flé­chir sur la si­gni­fi­ca­tion d’une so­cié­té juste et équi­table.

« Comme Ca­na­diens, nous hé­ri­tons d’une re­la­tion bri­sée. Nous sommes in­vi­tés à la gué­rir. Conti­nuons à nous par­ler. »

Pho­to : Da­niel Bahuaud

Ke­vin Lamoureux.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.