Faire le pont entre sur­vi­vants et les en­fants

La Liberté - - SOCIÉTÉ -

KIM­BER­LY PUHACH est pré­si­dente du Cercle consul­ta­tif au­toch­tone de la Ville de Win­ni­peg.

« Le té­moi­gnage de Ma­ry Courchene res­semble à ce­lui de ma mère, qui était Ani­shi­naabe de San­dy Bay. Je ne connais­sais pas son his­toire avant 2007. Elle n’avait ja­mais par­ta­gé son ex­pé­rience. De­puis, j’ai connu la co­lère et l’amer­tume.

« Je me suis en­ga­gée à con­tri­buer à la ré­con­ci­lia­tion. Pour­quoi? Pour faire le pont entre les sur­vi­vants des pen­sion­nats et nos en­fants au­toch­tones. Entre les Au­toch­tones et les autres Ca­na­diens. Ma mère a 77 ans. Elle conti­nue de gué­rir. Comme nous tous. Ce qui me donne un sen­ti­ment très fort d’op­ti­misme. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.