« Sou­te­nez tou­jours vos en­fants »

La Liberté - - DOSSIER -

«Ce qui est dif­fi­cile, c’est de se rendre compte que, étant trans­genre, votre en­fant n’au­ra pas un che­min de vie fa­cile. On veut tous que nos en­fants aient une vie tran­quille, sans trop gros obs­tacles. Mais on sait que dans le par­cours de notre en­fant trans­genre il y au­ra des em­bûches. Ce n’est pas évident de l’ac­cep­ter.

« Le plus dur a été d’an­non­cer la nou­velle à tout le monde. Da­mian a fait son co­ming-out à la fin de l’an­née sco­laire. Nous avons dou­ce­ment pas­sé l’été à l’an­non­cer à nos proches, un à un. C’était très dif­fi­cile. À chaque fois qu’on l’an­non­çait à quel­qu’un, on re­vi­vait le mo­ment du co­ming-out. Mais tout le monde a vraiment bien ré­agi. Notre en­tou­rage a été mer­veilleux, d’un grand sou­tien.

« On en­tend beau­coup d’his­toires tristes, des fa­milles qui luttent. On ap­pré­hen­dait de passer par là. Mal­gré tout, nous avons vraiment été chan­ceux. Dans les équipes de sport mixtes ou dans la classe de Da­mian, il n’y a eu au­cun pro­blème. Dans notre ville non plus. L’école a même ins­tal­lé des salles de bain neutres pour la ren­trée sui­vante. Nos ha­bi­tudes ont en fait très peu chan­gé.

« Sou­te­nez tou­jours vos en­fants. Soyez là pour eux, parce que ce ne se­ra pas tou­jours fa­cile. Pre­nez soin de vous aus­si. De­man­dez de l’aide. C’est très im­por­tant. Il y a des groupes de sou­tien pour les pa­rents, no­tam­ment avec Rain­bow Re­source, à Win­ni­peg. Par­ler avec d’autres gens qui vivent ou ont vé­cu les mêmes choses que vous, ça aide beau­coup. Le meilleur re­mède reste le temps. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.