À mi-che­min du plan stra­té­gique

Mot du pré­sident

La Liberté - - DSFM-RAPPORT À LA COLLECTIVITÉ -

« À mi-par­cours de notre plan stra­té­gique, nous pou­vons cer­tai­ne­ment en ti­rer une grande sa­tis­fac­tion. Dans le do­maine de la réus­site sco­laire, l’ad­mi­nis­tra­tion a mis en place dif­fé­rentes stra­té­gies pour amé­lio­rer la nu­mé­ra­tie et la lit­té­ra­tie dans les écoles. Les ré­sul­tats des éva­lua­tions an­nuelles de la DSFM montrent que ces stra­té­gies font leurs preuves.

Le dos­sier cultu­rel avance éga­le­ment très bien grâce au par­te­na­riat avec l’As­so­cia­tion cultu­relle fran­co-ma­ni­to­baine. Chaque école a aus­si mis sur pied des co­mi­tés pour tra­vailler avec ses par­te­naires lo­caux. En­semble, ils créent des oc­ca­sions aux ni­veaux cultu­rel et lan­ga­gier, et dé­ve­loppent chez nos élèves un sens d’ap­par­te­nance à la com­mu­nau­té fran­co­phone. Nous nous di­ri­geons donc bien vers l’idée d’une école com­mu­nau­taire ci­toyenne. Ce­pen­dant, nous ren­con­trons des dé­fis po­li­tiques. Nous vou­drions ou­vrir de nou­velles écoles, mais les dis­cus­sions avec le gou­ver­ne­ment n’avancent pas aus­si vite que nous le sou­hai­te­rions. Nous avons conscience qu’un bas­sin plus grand d’ayants droit pour­rait faire par­tie de la DSFM, mais pour ce­la, nous avons be­soin d’écoles sup­plé­men­taires. Nous avons de plus en plus de classes por­ta­tives, une so­lu­tion que le gou­ver­ne­ment a éga­le­ment adop­tée avec d’autres di­vi­sions sco­laires. C’est un mo­dèle ac­cep­table le temps de s’as­su­rer que la ten­dance de l’école est vrai­ment à la hausse, mais il doit res­ter tem­po­raire. L’agran­dis­se­ment de l’École Noël-Rit­chot est no­tam­ment un dos­sier sur le­quel nous at­ten­dons que le gou­ver­ne­ment avance. En ce qui concerne les gar­de­ries, le gou­ver­ne­ment a an­non­cé trois pro­jets : à La Bro­que­rie, à Notre-Dame-de-Lourdes, et la ré­no­va­tion de la gar­de­rie de SaintGeorges. Nous sommes en at­tente d’une ré­ponse du fé­dé­ral pour ce qui est du fi­nan­ce­ment des nou­veaux éta­blis­se­ments. La pe­tite en­fance est pour nous un im­por­tant dos­sier, sur le­quel nous tra­vaillons avec nos par­te­naires. » Ber­nard Le­sage, pré­sident de la Com­mis­sion sco­laire fran­co-ma­ni­to­baine

Ber­nard Le­sage

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.