La com­pé­tence cultu­relle

La Liberté - - DSFM-RAPPORT À LA COLLECTIVITÉ -

Le lea­der­ship, les pers­pec­tives au­toch­tones et l’im­mi­gra­tion fran­co­phone font par­tie des prio­ri­tés de la pla­ni­fi­ca­tion stra­té­gique de la DSFM. Il s’avère donc im­por­tant de sen­si­bi­li­ser le per­son­nel, les élèves et les pa­rents à la di­ver­si­té cultu­relle.

« La com­pé­tence cultu­relle est une fa­çon d’agir et de pen­ser, af­firme Ri­ta Bour­geois, co­or­don­na­trice à la pro­gram­ma­tion. Notre rôle est d’ai­der les en­sei­gnants à ac­cep­ter les jeunes comme ils sont, pour créer une com­mu­nau­té en salle de classe dans la­quelle au­cun en­fant ne se sent ju­gé. »

L’hu­main au coeur des re­la­tions

La DSFM a donc in­vi­té Ma­ma­dou Ka, pro­fes­seur as­so­cié et char­gé de cours à l’Uni­ver­si­té de Saint-Bo­ni­face spé­cia­liste en lea­der­ship et di­ver­si­té cultu­relle, à of­frir aux équipes en­sei­gnantes des ate­liers de sen­si­bi­li­sa­tion dans chaque école.

« Ces ate­liers sont une pre­mière étape pour pous­ser les gens à réfléchir à la no­tion de com­pé­tence cultu­relle et de di­ver­si­té dans les écoles, ex­plique Ma­ma­dou Ka. Je dis sou­vent que la com­pé­tence cultu­relle est une ques­tion de vo­lon­té, de dé­sir cultu­rel. Pen­dant les ate­liers, je donne des prin­cipes. Mais ce qui est im­por­tant c’est d’être prêt à faire le pre­mier pas vers l’autre. Ça ne peut mar­cher que si on le veut. » Pen­dant la for­ma­tion, il a conseillé aux en­sei­gnants de dé­ve­lop­per des com­mu­ni­ca­tions axées sur les re­la­tions hu­maines. « Il faut cher­cher à sa­voir qui est l’autre. Qui est l’en­fant, et qui sont les pa­rents. Si on s’ouvre à l’autre, il s’ou­vri­ra à nous. Et si on tient compte des sen­ti­ments de la per­sonne et de sa culture, les re­la­tions se­ront meilleures. » Le pro­fes­seur est convain­cu que ces ate­liers sont très im­por­tants pour la DSFM. « Beau­coup de nou­veaux ar­ri­vants fré­quentent à pré­sent les écoles de la DSFM. Face à cette aug­men­ta­tion de la di­ver­si­té dans ses éta­blis­se­ments, la DSFM doit ou­tiller ses em­ployés pour com­prendre la com­pé­tence cultu­relle et ses en­jeux. »

L’éveil à ce chan­ge­ment se conti­nue en 2018. Ri­ta Bour­geois a en­tre­pris des ren­contres avec des en­sei­gnants pour dis­cu­ter plus en pro­fon­deur du concept de com­pé­tence cultu­relle. « J’ai dé­jà ren­con­tré plu­sieurs groupes d’en­sei­gnants et ça se pour­suit au cou­rant de l’an­née. » Plu­sieurs écoles pré­voient aus­si of­frir une jour­née d’ac­ti­vi­tés et de for­ma­tion sur le su­jet des com­pé­tences cultu­relles pro­chai­ne­ment, pen­dant la­quelle plus de 200 en­sei­gnants sont at­ten­dus.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.