Un char­geur USB a cau­sé l’in­cen­die

La Nouvelle Union - - La Une - CLAUDE THIBODEAU cthi­bo­deau@la­nou­velle.net

FAITS DI­VERS. La cause de l’in­cen­die qui a dé­truit, ven­dre­di, une mai­son mo­bile de Saint-Fer­di­nand est bien d’ori­gine élec­trique. Mais, comme on a pu le pen­ser au dé­part, les ral­longes élec­triques ne sont pas en cause.

« Il s’agit plu­tôt d’un adap­ta­teur ou char­geur USB, qu’on uti­lise pour nos té­lé­phones in­tel­li­gents», a pré­ci­sé le directeur du Ser­vice de sé­cu­ri­té in­cen­die ré­gio­nal de L’Érable (SSIRÉ), Éric Bou­cher.

« D’ailleurs, a-t-il ajou­té, San­té Ca­na­da a adres­sé (à la fin de mars) une mise en garde contre les risques pour la sé­cu­ri­té liés à plu­sieurs char­geurs USB non cer­ti­fiés. »

Dans sa note, San­té Ca­na­da iden­ti­fie plu­sieurs mo­dèles qui ont été tes­tés, fai­sant l’ob­jet d’un rap­pel, et qui pré­sentent des risques de choc élec­trique et d’in­cen­die.

L’in­cen­die, sur­ve­nu ven­dre­di à Saint-Fer­di­nand, a je­té à la rue les quatre membres d’une fa­mille.

La mai­son est une perte to­tale, des pertes d’en­vi­ron 40 000 $. Mal­gré tout, le conte­nu, en très grande par­tie, a pu être ré­cu­pé­ré, se­lon le directeur du SSIRÉ.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.