Un autre « Coup de pouce » d’In­té­rim aux pa­rents

La Nouvelle Union - - La Une - HÉ­LÈNE RUEL hruel@la­nou­velle.net

ÉDU­CA­TION. L’édu­ca­trice spé­cia­li­sée Mé­la­nie Pont­briand a sou­li­gné à sa fa­çon l’an­ni­ver­saire de l’en­tre­prise In­té­rim qu’elle a créée voi­là dix ans. Elle vient de lan­cer son « Coup de pouce », une trousse d’aide aux de­voirs des­ti­née aux pa­rents d’éco­liers du pri­maire.

La trousse se dé­cline en trois ver­sions, une pour cha­cun des cycles du pri­maire. Elle contient toutes sortes d’ob­jets co­lo­rés pour égayer les de­voirs et le­çons d’écri­ture, de lec­ture et de ma­thé­ma­tiques. La po­chette de la trousse sert de ta­bleau sur le­quel l’en­fant peut écrire. Un ca­len­drier, un sa­blier, des règles de lec­ture, des tables de mul­ti­pli­ca­tions, un ta­bleau de chiffres et de nombres où chaque di­zaine re­vêt sa cou­leur font par­tie de ce « coffre » à ou­tils. S’y trouve même, pour cha­cun des cycles, un « boink » que l’en­fant prend plai­sir à ma­ni­pu­ler et qui l’aide à main­te­nir son at­ten­tion. Bien­tôt sur le site In­ter­net d’In­té­rim, les pa­rents trou­ve­ront des ex­pli­ca­tions et des vi­déos pour sa­voir com­ment uti­li­ser les ar­ticles de la trousse. Si elle a été con­çue en te­nant compte des be­soins par­ti­cu­liers de cer­tains en­fants, elle peut être utile pour l’en­semble des éco­liers. C’est en fait un autre « coup de pouce » que vient don­ner In­té­rim, la­quelle offre des ser­vices spé­cia­li­sés de sou­tien aux pa­rents d’en­fants ayant des be­soins par­ti­cu­liers. En dix ans, In­té­rim a ac­com­pa­gné quelque 250 fa­milles, la fon­da­trice s’étant elle-même spé­cia­li­sée au­près des en­fants ayant un trouble du spectre de l’au­tisme. Ja­mais, Mé­la­nie Pont­briand n’au­rait cru que la pe­tite en­tre­prise qu’elle a fon­dée en 2008 prenne une t elle en­ver­gure. Au­jourd’hui, son équipe se com­pose d’une dou­zaine d’in­ter­ve­nantes (édu­ca­trices spé­cia­li­sées, er­go­thé­ra­peutes, or­tho­pé­da­gogues). Outre les en­fants ayant un trouble au­tis­tique, sa clien­tèle se com­pose de jeunes aux prises avec une dif­fi­cul­té d’ap­pren­tis­sage, un re­tard de dé­ve­lop­pe­ment, etc. Le lan­ce­ment avait lieu à l’École tri­lingue Vi­sion di­ri­gée par Va­lé­rie Vé­zi­na qui a dit que Mme Pont­briand fai­sait presque par­tie de l’équipe, l’éta­blis­se­ment ayant un lien de coeur et de par­te­na­riat avec la jeune en­tre­pre­neure de­puis dix ans. « Elle est notre lan­terne », a té­moi­gné Ma­rie - J osée Bouf­fard, ma­man de Ma­rie-Lune, une fillette de 9 ans, par­lant de la « ras­su­rante » Mme Pont­briand. Avec émo­tion, Mme Bouf­fard a ra­con­té qu’« on vi­vait toutes sortes de choses et ce­la avait un im­pact sur son frère et sa soeur », a-t-elle dit. Avec l’édu­ca­trice spé­cia­li­sée, la fa­mille a pu adop­ter des « stra­té­gies ga­gnantes » en si­tua­tion de crise. Mme Bouf­fard a, comme les pa­rents de Tho­mas que l’édu­ca­trice spé­cia­li­sée ac­com­pagne de­puis six ans, dé­crit In­té­rim comme un ser­vice es­sen­tiel. « Elle est de­ve­nue pour Tho­mas, qui la voit deux fois par se­maine, son amie, sa psy­cho­logue, celle à qui il ra­conte tout de ses bonnes et pas bonnes jour­nées à l’école », a ajou­té le père du gar­çon qui fré­quente l’École La My­riade. La jeune Rose-Émy, 13 ans, re­çoit aus­si, une fois par se­maine, les ser­vices de l’édu­ca­trice spé­cia­li­sée pour sou­te­nir ses ap­pren­tis­sages en ma­thé­ma­tiques et en fran­çais. No­tam­ment, pour cha­cun de ses exa­mens, Rose-Émy peut, avec l’aide de l’édu­ca­trice, ré­vi­ser ses ré­sul­tats, com­prendre pour­quoi telle ré­ponse n’était pas la bonne. In­té­rim oc­cupe un cré­neau par­ti­cu­lier dans le pay­sage des éta­blis­se­ments de ser­vices so­ciaux et d’édu­ca­tion puisque l’en­tre­prise in­ter­vient au do­mi­cile des fa­milles, en com­plé­men­ta­ri­té avec ce qui s’offre dans le ré­seau pu­blic. La fon­da­trice d’In­té­rim a ad­mis qu’il était triste en ef­fet que le sys­tème pu­blic ne puisse dis­po­ser d’as­sez de res­sources pour sou­te­nir les pa­rents qui, au-de­là des pro­blèmes d’ap­pren­tis­sage de leurs en­fants à l’école, ont aus­si à se confron­ter à un quo­ti­dien dif­fi­cile.

(Pho­to www.la­nou­velle.net)

La fon­da­trice d’In­té­rim, Mé­la­nie Pont­briand entre Rose-Émy, élève de l’école de SaintVa­lère et Ma­rie-Jo­sée Bouf­fard

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.