Pêche Ni­co­let en­tre­prend sa 25e sai­son

La Nouvelle Union - - La Une - CLAUDE THIBODEAU cthi­bo­deau@la­nou­velle.net

PLEIN AIR. Beau­coup d’eau a cou­lé dans la ri­vière Ni­co­let en un quart de siècle, beau­coup de tra­vaux réa­li­sés et de truites en­se­men­cées au cours de toutes ces an­nées.

Parce que, oui, l’or­ga­nisme Pêche Ni­co­let vient d’en­tre­prendre sa 25e sai­son. Un an­ni­ver­saire qui a ré­cem­ment don­né lieu à une soi­rée d’in­for­ma­tion pu­blique, ques­tion de lan­cer la nou­velle sai­son et de pré­sen­ter les faits saillants de l’or­ga­nisme au cours des der­nières an­nées. Tout a com­men­cé par la mise en place en 1988 de la Cor­po­ra­tion de ges­tion des ri­vières des Bois-Francs. Des in­ves­tis­se­ments de plus d’un mil­lion de dol­lars ont été réa­li­sés en amé­na­ge­ment de fosses et de seuils pour fa­vo­ri­ser l’ha­bi­tat de la truite et me­ner à l’ou­ver­ture de la pre­mière sai­son de pêche en avril 1994. Mais en 2009, la Cor­po­ra­tion connaît des dif­fi­cul­tés fi­nan­cières. On la met alors en tu­telle. « L’im­pli­ca­tion de plu­sieurs per­sonnes a heu­reu­se­ment per­mis, en 2010, la re­lance de l’or­ga­nisme qui a évi­té de peu la fer­me­ture. Cette re­lance a été plus dif­fi­cile que la mise en place ini­tiale. Il nous fal­lait re­ga­gner la confiance des gens », a ex­pli­qué le pré­sident de Pêche Ni­co­let, Sté­phane Car­rière, qui a te­nu à sou­li­gner l’en­ga­ge­ment de nom­breux par­te­naires, prin­ci­pa­le­ment les 33 pro­prié­taires ri­ve­rains. « Sans eux, sans les droits d’ac­cès ac­cor­dés, ce plus beau par­cours amé­na­gé pour la truite en Amé­rique du Nord n’exis­te­rait pas », a-t-il in­sis­té. « Nous avons un joyau, un at­trait tou­ris­tique ma­jeur aus­si im­por­tant que le Parc Ma­rie-Vic­to­rin et que le mont Glea­son. Il se doit d’être re­con­nu », a plai­dé Sté­phane Car­rière. De­puis cette re­lance en 2010, l’or­ga­nisme, avec sa nou­velle image et son nou­veau nom Pêche Ni­co­let, a vu sa si­tua­tion fi­nan­cière s’amé­lio­rer, tout comme l’acha­lan­dage des pê­cheurs sur le par­cours, fai­sant ain­si pas­ser de 600 à près de 4000 le nombre de vi­sites par an­née. En sept ans, par ailleurs, l ’or­ga­nisme a consa­cré tout près de 200 000 $ en en­se­men­ce­ment. Ce­la re­pré­sente la mise à l’eau de plus de 63 000 truites. « Et pas des me­nés, on parle de truites de 11 à 16 pouces pour une qua­li­té de la pêche », a fait va­loir le co­or­don­na­teur de Pêche Ni­co­let, Marc Mo­rin. Au fil des ans, Pêche Ni­co­let a éga­le­ment vu gran­dir la po­pu­la­ri­té de son for­fait 10 jours. Des 30 for­faits ven­dus en 2014, le nombre a grim­pé à 70 l’an­née sui­vante et à 120 en 2016 pour re­cu­ler lé­gè­re­ment à 110 en 2017, une an­née dif­fi­cile cô­té mé­téo, a rap­pe­lé Sté­phane Car­rière.

DES TRA­VAUX À VE­NIR

Avec les an­nées, les amé­na­ge­ments ont, bien sûr, vieilli, de sorte que des tra­vaux ont dû être réa­li­sés en 2016 dans les sec­teurs de Ches­ter­ville et de Saint-Ré­mi-de-Ting­wick. Pas moins de 200 000 $ ont été consa­crés pour la ré­pa­ra­tion ou l’ajout d’amé­na­ge­ments fau­niques. Cette an­née, Pêche Ni­co­let sou­haite réa­li­ser des tra­vaux né­ces­si­tant des in­ves­tis­se­ments de 400 000 $. Huit in­ter­ven­tions sont pré­vues, no­tam­ment pour l’amé­na­ge­ment de nou­velles fosses. « Nous pou­vons comp­ter sur une sub­ven­tion de 200 000 $, mais le grand dé­fi, c’est d’al­ler cher­cher l’autre moi­tié », a confié le pré­sident de Pêche Ni­co­let. Et puis, avant d’agir, l’or­ga­nisme doit avoir les au­to­ri­sa­tions. « Mais nous sommes po­si­tifs », a fait sa­voir Marc Mo­rin.

PRO­MOU­VOIR LA PÊCHE

Pour in­té­res­ser les gens à la pêche, pour fa­vo­ri­ser la re­lève, Pêche Ni­co­let mise no­tam­ment sur le pro­gramme Pêche en herbe qui, en cinq ans, a per­mis d’ini­tier 825 jeunes de la ré­gion. « Cette an­née, nous avons ob­te­nu l’au­to­ri­sa­tion (parce qu’il y a des quo­tas) de for­mer 275 jeunes, 200 à Vic­to­ria­ville et 75 autres à Ches­ter­ville, des jeunes de 9 à 14 ans », a in­di­qué le pré­sident Sté­phane Car­rière. La pêche ne passe pas in­aper­çue avec la te­nue plu­sieurs sa­me­dis de Pêche en ville entre le 28 avril et le 1er sep­tembre. Sans comp­ter le Fes­ti­val de la truite, les 9 et 10 juin, au parc Terre- des-Jeunes de Vic­to­ria­ville, une sixième édi­tion. « C’est un bel évé­ne­ment fa­mi­lial et gra­tuit. On y en­se­mence des mil­liers de truites pour l’oc­ca­sion. On at­tire plus de 6000 per­sonnes, une belle vi­trine aus­si pour le fes­ti­val Émer­gence qui re­vient avec nous en­core cette an­née », a confié le pré­sident de Pêche Ni­co­let. En­fin, l’or­ga­nisme, tou­jours dans un but d’aug­men­ter sa vi­si­bi­li­té, lance un con­cours de pho­tos, afin de gar­nir sa banque d’images et d’uti­li­ser les pê­cheurs et leur quo­ti­dien. Ou­verte, la sai­son de pêche se pro­lon­ge­ra jus­qu’au 23 sep­tembre, deux se­maines plus tard qu’ailleurs au Qué­bec.

(Pho­to www.la­nou­velle.net)

Le pré­sident et le co­or­don­na­teur de Pêche Ni­co­let, Sté­phane Car­rière et Marc Mo­rin, prêts pour une 25e sai­son.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.