La MRC de Pa­pi­neau re­çoit la vi­site de Mar­tin Coi­teux

La Petite-Nation - - ACTUALITÉS - LOUIS-CHARLES POU­LIN lc­pou­lin@lexis­me­dia.ca

REN­CONTRE. Le mi­nistre des Af­faires mu­ni­ci­pales et de l’oc­cu­pa­tion du ter­ri­toire, Mar­tin Coi­teux, était de pas­sage en Ou­taouais, du­rant deux jours, et en a pro­fi­té pour ren­con­trer les maires de la MRC de Pa­pi­neau.

Le pré­fet de la MRC de Pa­pi­neau, Be­noit Lau­zon, a trou­vé la ren­contre «ex­trê­me­ment in­té­res­sante», car se­lon lui le mi­nistre s’est mon­tré à l’écoute, hon­nête et trans­pa­rent.

«Il a abor­dé les dos­siers et les ques­tion­ne­ments qu’on avait dans plu­sieurs dos­siers, donc c’était une bonne ren­contre», a af­fir­mé M. Lau­zon qui a com­men­cé la ren­contre en re­mer­ciant le mi­nistre de sa pré­sence et de sa col­la­bo­ra­tion.

En­suite, le pré­fet a par­lé briè­ve­ment du Parc in­dus­triel ré­gio­nal vert de Pa­pi­neau (PIRVP) avec M. Coi­teux.

«On a be­soin du FEPTEU pour dé­mar­rer notre Parc in­dus­triel», a men­tion­né le pré­fet qui a éga­le­ment in­for­mé M. Coi­teux que la MRC de Pa­pi­neau était en at­tente de l’ap­pro­ba­tion de son nou­veau sché­ma d’amé­na­ge­ment par son mi­nis­tère.

M. Lau­zon a aus­si de­man­dé au mi­nistre que le pro­chain pacte fis­cal re­flète la vi­sion du gou­ver­ne­ment de re­con­naître les mu­ni­ci­pa­li­tés comme étant des gou­ver­ne­ments de proxi­mi­té.

«Il y a plu­sieurs mu­ni­ci­pa­li­tés qui doivent cou­per dans dif­fé­rents ser­vices parce que c’est ren­du dif­fi­cile. Le ci­toyen est taxé au maxi­mum. Il y a même la mu­ni­ci­pa­li­té de Pa­pi­neau­ville qui a dû fer­mer son aré­na. On a des centres com­mu­nau­taires qui ont be­soin d’un pe­tit peu d’amour», a avoué M. Lau­zon qui croit que le pro­chain pacte fis­cal doit ac­cor­der un bud­get plus im­por­tant aux mu­ni­ci­pa­li­tés pour leur per­mettre de bien dé­ve­lop­per leur mi­lieu.

Il rap­pelle que les mu­ni­ci­pa­li­tés ont été de «bons par­te­naires» avec le gou­ver­ne­ment en cé­dant 300 mil­lions $ lors du der­nier pacte fis­cal. Ce­pen­dant, il es­time que le re­tour du ba­lan­cier doit se faire avec le nou­veau pacte fis­cal.

Le mi­nistre a ré­pon­du qu’il ne voyait non pas les mu­ni­ci­pa­li­tés comme des créa­tures du gou­ver­ne­ment qué­bé­cois, mais plu­tôt comme des par­te­naires à part en­tière. Ce der­nier sou­haite un chan­ge­ment de culture qui per­met­tra aux mu­ni­ci­pa­li­tés de se dé­ve­lop­per adé­qua­te­ment.

Pour ce faire, il en­tend mo­di­fier les pro­grammes gou­ver­ne­men­taux de sorte qu’ils soient mieux «adap­tés et plus flexibles pour te­nir compte des réa­li­tés de chaque ter­ri­toire», no­tam­ment, au ni­veau des in­fra­struc­tures.

Sans prendre d’en­ga­ge­ment, il a par­lé de la pos­si­bi­li­té de trans­fé­rer aux mu­ni­ci­pa­li­tés une par­tie de la TVQ, ce qui se­rait ce­pen­dant une me­sure fis­cale com­plexe.

«Il va fal­loir avoir cette dis­cus­sion-là, parce que la taxa­tion fon­cière ce n’est pas la meilleure fa­çon de prendre des dé­ci­sions en ma­tière de dé­ve­lop­pe­ment», es­time M. Coi­teux.

CAN­NA­BIS

La MRC de Pa­pi­neau c’est une ré­gion qui est ex­trê­me­ment dy­na­mique sur le plan éco­no­mique.»

- Mar­tin Coi­teux

La MRC de Pa­pi­neau es­time que la lé­ga­li­sa­tion du can­na­bis re­pré­sen­te­ra une charge de tra­vail consi­dé­rable sup­plé­men­taire pour les mu­ni­ci­pa­li­tés et qu’une par­tie des re­ve­nus sur la vente de cette drogue de­vrait leur re­ve­nir.

«Il va y avoir énor­mé­ment de tra­vail à faire par nos ser­vices, que ce soit la Sû­re­té du Qué­bec, l’ur­ba­nisme ou le zo­nage en lien avec le pro­jet de loi qui s’en vient», a an­non­cé M. Lau­zon.

Le mi­nistre ré­pond qu’il est pré­sen­te­ment dif­fi­cile d’éva­luer les coûts et les re­ve­nus en­gen­drés par la lé­ga­li­sa­tion du can­na­bis. «Il ne faut pas pen­ser non plus que les re­ve­nus se­ront ex­tra­or­di­nai­re­ment éle­vés», es­time-t-il en pré­ci­sant que la concur­rence du mar­ché noir se­ra en­core pré­sente et que des sommes im­por­tantes de­vront être in­jec­tées au ni­veau de la sen­si­bi­li­sa­tion et de la pré­ven­tion.

«Il y a des en­jeux de san­té très im­por­tants», re­con­nait ce­lui qui oc­cupe aus­si le rôle de mi­nis­tère de la San­té Publique.

RE­GROU­PE­MENT DE SER­VICES

Avec la ré­forme de ces pro­grammes, le gou­ver­ne­ment de­vrait ajou­ter des in­ci­ta­tifs pour en­cou­ra­ger les pe­tites mu­ni­ci­pa­li­tés à re­grou­per leurs ser­vices et leurs in­fra­struc­tures.

Le gou­ver­ne­ment s’en­gage à fi­nan­cer les études de fai­sa­bi­li­té pour les mu­ni­ci­pa­li­tés qui se­raient in­té­res­sées à se fu­sion­ner ou à re­grou­per cer­tains ser­vices ou in­fra­struc­tures. M. Lau­zon a in­di­qué que beau­coup de mu­ni­ci­pa­li­tés de la ré­gion ré­flé­chissent de plus en plus à cette ave­nue, dont, Bow­man et Val-des-bois qui ont dé­jà re­grou­pé plu­sieurs ser­vices.

«Une mu­ni­ci­pa­li­té c’est là pour of­frir des ser­vices et il faut le faire en don­nant la meilleure qua­li­té pos­sible avec le plus faible coût pos­sible. Avec des re­grou­pe­ments de ser­vices, on vient cer­tai­ne­ment di­mi­nuer le coût», croit-il en spé­ci­fiant qu’il est tout de même im­por­tant que chaque mu­ni­ci­pa­li­té conserve son iden­ti­té qui lui est propre.

Sur cet en­jeu, M. Coi­teux a sou­li­gné qu’il n’était pas «un par­ti­san des fu­sions for­cées», mais «un grand par­ti­san des re­grou­pe­ments vo­lon­taires qui peuvent al­ler jus­qu’aux fu­sions vo­lon­taires.»

Pour ter­mi­ner, M. Coi­teux a ré­su­mé en di­sant que de «grands pas» ont été faits dans les der­nières an­nées en don­nant da­van­tage de pou­voirs aux mu­ni­ci­pa­li­tés, mais qu’il «reste en­core des dé­fis» à sur­mon­ter.

Il a ajou­té que le dé­pu­té de Pa­pi­neau, Alexandre Iracà, conti­nue­ra d’as­su­rer un sui­vi des dif­fé­rents dos­siers entre les élus mu­ni­ci­paux et le gou­ver­ne­ment.

«Il y a d’autres bonnes nou­velles éco­no­miques qui s’en viennent», in­forme M. Iracà.

(Photo La Pe­tite-na­tion – Louis-charles Pou­lin)

Le mi­nistre Mar­tin Coi­teux s’est en­tre­te­nu avec les maires de la ré­gion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.