Des membres de la Caisse Des­jar­dins mé­con­tents à Ri­pon

La Petite-Nation - - ACTUALITÉS - LOUIS-CHARLES POU­LIN lc­pou­lin@lexis­me­dia.ca

GUI­CHET. L’as­sem­blée gé­né­rale ex­tra­or­di­naire (AGE) sur le gui­chet de Ri­pon au­ra per­mis aux di­ri­geants de la Caisse Des­jar­dins de la Pe­tite-na­tion de s’ex­pli­quer avec des sta­tis­tiques, et aux so­cié­taires de de se vi­der le coeur, mais pas de re­trou­ver leur gui­chet au­to­ma­tique.

Les membres de la Caisse Des­jar­dins Pe­ti­te­na­tion se sont pré­sen­tés mas­si­ve­ment à l’église Saint-ca­si­mir de Ri­pon afin de dé­mon­trer leur mé­con­ten­te­ment. Ils ont éga­le­ment émis des com­men­taires, po­sé des ques­tions et pro­po­sé des al­ter­na­tives pour ten­ter de re­ga­gner leur gui­chet à Ri­pon.

Un pa­nel com­po­sé de De­nis Des­forges, vi­ce­pré­sident, Ca­ro­line Du­schesne, avo­cate, Paul La­londe, pré­sident, et Ro­ger La­fre­nière, di­rec­teur gé­né­ral chez Des­jar­dins, était dis­po­sé à les in­for­mer et les en­tendre concer­nant le gui­chet qui a été re­ti­ré il y a quelques mois. M. La­londe, qui pré­si­dait L’AGE par dé­faut, a dé­bu­té la soi­rée en énu­mé­rant une sé­rie de sta­tis­tiques pour jus­ti­fier la prise de po­si­tion du con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion de la Caisse dans ce dos­sier.

Avec 3557 tran­sac­tions ef­fec­tuées men­suel­le­ment au gui­chet de Ri­pon, ce­lui-ci était dé­fi­ci­taire d’en­vi­ron 35 000$ par an­née, a-t-il rap­pe­lé. «Les ré­vo­lu­tions tech­no­lo­giques ont ame­né de grands chan­ge­ments dans l’uti­li­sa­tion que font les membres des ser­vices de la Caisse», a rap­pe­lé M. La­londe avec des chiffres à l’ap­pui.

En 1991, 30% des tran­sac­tions des membres se fai­saient au gui­chet au­to­ma­tique, tan­dis qu’en 2017 cette pro­por­tion est des­cen­due à 7%.

À l’in­verse, les tran­sac­tions ef­fec­tuées de fa­çon au­to­nome, no­tam­ment via Ac­cès D, sont pas­sées de 34% à 91% du­rant ces mêmes an­nées. De 2015 à 2017, l’uti­li­sa­tion du gui­chet a chu­té de 14%, tan­dis que l’uti­li­sa­tion de la pla­te­forme Ac­cès D a aug­men­té de 35%.

Les ci­toyens ont été nom­breux a cri­ti­quer la Caisse Des­jar­dins de mettre de l’avant des chiffres al­lant uni­que­ment à l’avan­tage de leur dé­ci­sion et que d’autres don­nées au­raient pu être pré­sen­tées.

Le pré­sident de la Com­mis­sion de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique à la MRC de Pa­pi­neau, Sté­phane Sé­guin, a de­man­dé à la Caisse de se pen­cher da­van­tage sur les im­pacts so­ciaux du re­trait du gui­chet.

«Vous ve­nez de tuer notre éco­no­mie. C’est très dan­ge­reux ce que vous faites», a fait sa­voir le maire de Mont­pel­lier. Se­lon lui, puisque les Ri­pon­nais doivent main­te­nant al­ler sor­tir de l’ar­gent à l’ex­té­rieur de leur mu­ni­ci­pa­li­té, un chan­ge­ment d’ha­bi­tude de consom­ma­tion va forcément se faire chez eux et consom­me­ront da­van­tage à l’ex­té­rieur de leur lo­ca­li­té.

Des en­tre­pre­neurs lo­caux ont ap­puyé ses pro­pos en men­tion­nant que la dis­pa­ri­tion du gui­chet avait eu des consé­quences né­ga­tives sur leur chiffre d’af­faires.

UNE AS­SEM­BLÉE HOULEUSE

Le di­rec­teur gé­né­ral, M. La­fre­nière, s’at­ten­dait à ce que l’at­mo­sphère «ne soit pas des plus agréables». Des agents de sé­cu­ri­té ont même dû ex­pul­ser un ci­toyen. De plus, la foule était bruyante à quelques oc­ca­sions, no­tam­ment, lorsque des membres ont de­man­dé à ce que les mé­dias ne soient pas res­treints au ni­veau des pho­tos et des en­re­gis­tre­ments per­mis pen­dant L’AGE, ce que les di­ri­geants de la Caisse Des­jar­dins ont re­fu­sé en cou­pant les mi­cros des re­qué­rants.

Des ques­tions po­sées par des so­cié­taires sont de­meu­rées sans ré­ponse, entre autres, sur le mon­tant d’ar­gent qu’a coû­té jus­qu’à main­te­nant la ges­tion de la crise re­liée au re­trait du gui­chet.

Des ci­toyens ont même cri­ti­qué le dé­rou­le­ment de L’AGE, alors qu’ils es­timent que les lois et pro­cé­dures qui de­vaient être sui­vies ne l’ont pas été. «Cette as­sem­blée c’est une frime. C’est une séance d’in­for­ma­tion», a lan­cé Vincent Ouel­lette-des­trois­mai­sons qui avait ini­tié la pé­ti­tion qui a me­né à cette AGE.

Se­lon lui, la co­opé­ra­tive fi­nan­cière est al­lée à l’en­contre de ses va­leurs en ne per­met­tant pas aux membres de vo­ter sur le re­tour du gui­chet

UNE SO­LU­TION?

Il sem­ble­rait que la so­lu­tion au pro­blème pour­rait éma­ner des dis­cus­sions entre le Mou­ve­ment Des­jar­dins et la Fé­dé­ra­tion Qué­bé­coise des mu­ni­ci­pa­li­tés (FQM).

Un pro­jet pi­lote pour­rait voir le jour dans cer­taines mu­ni­ci­pa­li­tés, dont à Ri­pon, qui per­met­trait aux ci­toyens de re­ti­rer de l’ar­gent li­quide grâce à une ma­chine sem­blable à un gui­chet.

«Ça au­gure très bien», es­time M. La­fre­nière en pré­ci­sant que la mise sur pied de ce pro­jet, si réa­li­sé, né­ces­si­te­ra du temps. D’ici là des me­sures d’ac­com­pa­gne­ment pour les Ri­pon­nais sont en place, in­dique-t-il, comme un ser­vice de na­vettes, des for­ma­tions à pro­pos d’ac­cès D et la pos­si­bi­li­té de re­ti­rer de l’ar­gent li­quide au­près de cer­tains com­mer­çants qui est pos­sible.

À no­ter que l’as­sem­blée gé­né­rale an­nuelle (AGA) de la Caisse Des­jar­dins de la Pe­tite-na­tion au­ra lieu le 24 avril à 19h au Com­plexe Whis­sell à Saint-an­dré-avel­lin. Dé­jà plu­sieurs membres ont men­tion­né qu’ils al­laient s’y pré­sen­ter pour ten­ter de trou­ver une fa­çon de rou­vrir le gui­chet de Ri­pon.

(Pho­to La Pe­tite-na­tion – Louis-charles Poulin)

L’église Saint-ca­si­mir de Ri­pon était pleine à cra­quer lors de l’as­sem­blée gé­né­rale ex­tra­or­di­naire sur le gui­chet de Ri­pon.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.