Un coup de pouce pour les en­tre­prises bio­ali­men­taires

La Petite-Nation - - CHRONIQUE D’HUMEUR - LOUIS-CHARLES POU­LIN lc­pou­lin@lexis­me­dia.ca

AGRI­CUL­TURE. Le gou­ver­ne­ment qué­bé­cois in­ves­ti­ra près de 60 mil­lions $ éta­lés sur cinq ans dans le sec­teur bio­ali­men­taire.

Une an­nonce a eu lieu à Notre Pe­tite Ferme, si­tuée à Lo­cha­ber-par­tie-ouest, le 5 avril. Avec la somme d’ar­gent an­non­cée, le gou­ver­ne­ment met­tra en place trois nou­veaux pro­grammes et en bo­ni­fie­ra deux exis­tants. Dès le 1er mai, il se­ra pos­sible de faire des de­mandes pour ob­te­nir du sou­tien par l’en­tre­mise des me­sures an­non­cées.

Se­lon le dé­pu­té de Pa­pi­neau, Alexandre Iracà, ces me­sures ré­pondent aux be­soins des pe­tites et moyennes en­tre­prises agri­coles, comme l’en­tre­prise Notre Pe­tite Ferme.

«La ferme ici a bé­né­fi­cié d’aide au dé­but pour se par­tir. Sou­vent c’est un pe­tit coup de main qui peut faire toute une dif­fé­rence à long terme», dit-il en pré­ci­sant que le gou­ver­ne­ment veut être «avant-gar­diste» au ni­veau du sec­teur bio­ali­men­taire, car les Qué­bé­cois prennent de plus en plus conscience de ce qu’ils mangent dans leur as­siette.

M. Iracà qu’il ai­me­rait voir le nombre de ferme bio­lo­gique dou­bler dans les pro­chaines an­nées. Pré­sen­te­ment, le MAPAQ in­forme que plus d’une tren­taine d’en­tre­prises cer­ti­fiées bio sont ré­per­to­riées en Ou­taouais. «Je pense qu’on a une re­lève mo­ti­vée et dy­na­mique dans la ré­gion», re­marque Da­niel Ber­thiaume, di­rec­teur ré­gio­nal au MAPAQ.

Avec cette an­nonce, les pro­prié­taires de Notre Pe­tite Ferme, Ge­ne­viève Gros­sen­ba­cher et Jim Thomp­son, ob­servent une plus grande ou­ver­ture qu’au­pa­ra­vant de la part du gou­ver­ne­ment pour le dé­ve­lop­pe­ment des en­tre­prises bio­ali­men­taires comme la leur.

Notre Pe­tite Ferme, qui a dé­mar­ré grâce à la pla­te­forme agri­cole de L’ange-gar­dien, est viable et en pleine crois­sance avec 35 types de lé­gumes dif­fé­rents qu’elle pro­duit sur une su­per­fi­cie d’un ter­rain de foot­ball et de­mi. Ce­pen­dant, avant d’en ar­ri­ver là, l’en­tre­prise a connu de la dif­fi­cul­té à ob­te­nir du fi­nan­ce­ment au dé­part.

«De­puis, ç’a beau­coup chan­gé […] C’est in­té­res­sant, car il y a vrai­ment un chan­ge­ment de cap au ni­veau po­li­tique in­croyable», ex­pliquent les pro­prié­taires.

Le pré­sident du syn­di­cat de l’upa-pa­pi­neau, Mar­tin Tur­cot, voit d’un bon oeil les me­sures et les sommes d’ar­gent an­non­cées par le gou­ver­ne­ment. «Dans Pa­pi­neau, il y a une grande pro­por­tion de fermes de pe­tite taille com­pa­ra­ti­ve­ment aux autres ré­gions. C’est cer­tain que s’il y a de l’aide spé­ci­fique pour eux, c’est im­por­tant», dit-il en ajou­tant que l’em­bauche pro­chaine d’un agent de dé­ve­lop­pe­ment ru­ral agri­cole à la MRC est aus­si une prio­ri­té. Il spé­ci­fie qu’il est éga­le­ment im­por­tant de conso­li­der les in­fra­struc­tures pré­sentes sur le ter­ri­toire.

(Pho­to La Pe­tite-na­tion – Louis-charles Poulin)

Pierre Mu­die, pro­maire de Lo­cha­ber-ouest, Da­niel Ber­thiaume, di­rec­teur ré­gio­nal au MAPAQ, Be­noit Lau­zon, pré­fet de la MRC, Alexandre Iracà, dé­pu­té de Pa­pi­neau, ain­si que Ge­ne­viève Gros­sen­ba­cher, Jim Thomp­son et Ra­chelle Gen­dron de Notre Pe­tite Ferme.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.