Le pub St-an­dré ferme ses portes

La Petite-Nation - - ACTUALITÉS - LOUIS-CHARLES POU­LIN lc­pou­lin@lexis­me­dia.ca

FER­ME­TURE. Le pub St-an­dré, lieu de dif­fu­sion de spec­tacles à Saint-an­dré-avel­lin, a dé­ci­dé de fer­mer ses portes, le 1er juillet, faute de fi­nan­ce­ment des ins­tances pu­bliques.

C’est ce qu’a fait sa­voir le pré­sident des Événements Lo­cal Pro­duc­tions et pro­prié­taire du St-an­dré, Yan Mon­tagne, qui de­puis l’ou­ver­ture de l’en­droit fi­nan­çait ses spec­tacles uni­que­ment grâce au sou­tien d’en­tre­prises pri­vées lo­cales. «Les en­tre­prises com­man­ditent parce que tout le monde est tan­né de voir les salles de spec­tacle fer­mer, il n'y en a pas de lieu de dif­fu­sion si­non!», ex­prime ce­lui qui fait re­mar­quer qu’après le Théâtre des Quatre Soeurs, Dif­fu­sion Pe­tite‐na­tion et le P'tit ca­fé de l'au­berge, c'est au tour du pub St-an­dré de fer­mer. «Après trois ans, qu’on ait du sup­port juste du pri­vé ce n’est pas nor­mal. Après trois ans, quand ça fait trois fois que tu cognes à la même porte pour une com­man­dite ça com­mence à être dur. Je ne pou­vais pas boo­ker un ar­tiste, si je n’avais pas de com­man­di­taire», ex­plique-t-il.

M. Mon­tagne in­forme avoir ten­té d’ob­te­nir du fi­nan­ce­ment au­près de la MRC de Pa­pi­neau dans les trois der­nières an­nées en vain. Il au­rait ai­mé pou­voir dé­ve­lop­per un par­te­na­riat sem­blable à ce­lui entre la Mai­son de la culture de Ga­ti­neau et la Ville de Ga­ti­neau pour as­su­rer la pé­ren­ni­té de son en­tre­prise. «Si on veut une salle de dif­fu­sion à l’an­née, il fau­drait le sou­tien de la MRC et des gou­ver­ne­ments. Ce n’est pas le

(Pho­to La Pe­tite-na­tion – Louis-charles Pou­lin)

Le St-an­dré avait rem­por­té le titre d’en­tre­prise tou­ris­tique de l’an­née en 2016.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.