Rou­ler pour faire écla­ter ses pneus

La Petite-Nation - - ACTUALITÉS - LOUIS-CHARLES POU­LIN lc­pou­lin@lexis­me­dia.ca

BOUCANE. Le «par­ty» Sur les traces du mé­choui est de re­tour pour une 28e édi­tion chez Da­niel Du­puis au 22, Mon­tée Lafontaine à Mont­pel­lier, du 27 au 29 juillet.

En­core cette an­née, M. Du­puis or­ga­nise cet évé­ne­ment dans le but d’ai­der sa com­mu­nau­té et per­mettre à tous de pas­ser du bon temps. «Je fais ce par­ty-là pour que tout le monde puisse ve­nir et que ça coûte rien pour ren­trer, ni pour le cam­ping ou les ac­ti­vi­tés. On ra­masse en­core des den­rées non pé­ris­sables pour les plus pauvres», in­dique ce­lui qui croit éga­le­ment ai­der à l’éco­no­mie lo­cale en at­ti­rant des gens chez lui à Mont­pel­lier pen­dant trois jours. Du­rant ces trois jours, mu­sique, mo­teurs qui font du bruit, étin­celles et même des flammes sont à pré­voir, lors des dif­fé­rents shows de boucane.

Sur place l’an der­nier, le jour­nal La Pe­tite-na­tion avait re­cueilli quelques com­men­taires de par­ti­ci­pants qui s’étaient don­nés en spec­tacle avec leur voi­ture dans le cadre de l’évé­ne­ment. «J'aime l'adré­na­line que ça pro­cure, de voir les gens qui crient au­tour et je di­rais même que j'aime la sen­teur. On vient chaque an­née, parce qu'on a des pneus pour ça et que c'est l'en­droit pour faire ça», avait men­tion­né une ré­si­dente de Ga­ti­neau. «Les ga­rages donnent les pneus fi­nis gra­tui­te­ment et c'est ce que j'uti­lise pour faire ça. Le fee­ling est in­des­crip­tible», avait confié un ré­sident de Lac-si­mon.

Lorsque ques­tion­né à sa­voir si son évé­ne­ment était dan­ge­reux ou pol­luant, l’or­ga­ni­sa­teur avait in­di­qué que, se­lon lui, il n’y avait rien à craindre. «Si tu fais brû­ler un pneu, il va y avoir de la fu­mée vrai­ment noire. Quand on fait nos shows de boucane, on ar­rose les pneus avec de l'eau et c'est sur­tout de la va­peur qui sort avec un peu de boucane. Ce n'est pas vrai­ment toxique. Les gens de­vraient plu­tôt s'in­quié­ter des grosses com­pa­gnies de pé­trole qui pol­luent», avait com­men­té M. Du­puis.

Pour fi­nir, M. Du­puis men­tionne que les par­ti­ci­pants à son évé­ne­ment sont in­vi­tés à cam­per gra­tui­te­ment sur son ter­rain. Il rap­pelle aux fes­ti­va­liers de prendre soin les uns des autres et d’ame­ner des den­rées non pé­ris­sables afin qu’il puisse les re­mettre à des per­sonnes dans le be­soin.

(Photo La Pe­tite-na­tion – Archives)

L’évé­ne­ment Sur les traces du mé­choui est de re­tour pour une 28e an­née.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.