Ge­ne­viève Le­clerc re­vient à la mai­son!

La Revue - - ARTS - MA­RIE PIER LÉ­CUYER ma­rie­pier.le­cuyer@tc.tc

L’al­bum Port­fo­lio a per­mis à Ge­ne­viève Le­clerc de faire voya­ger sa voix et ses in­ter­pré­ta­tions jus­qu’aux oreilles des gens. Mais une étape en­core plus im­por­tante s’est amor­cée ré­cem­ment, alors que la Ga­ti­noise d’ori­gine vit le rêve d’une pre­mière tour­née en so­lo.

Le 31 oc­tobre, elle s’ins­talle «à la mai­son», à la Salle Odys­sée. «J’ai su­per hâte, confie-t- elle d’en­trée de jeu. C’est un show qui est très ex­ci­tant et stres­sant.» Sa tour­née s’est amor­cée il y a quelques se­maines, à Granby, en for­mule pia­no­voix, puis avec l’en­semble des mu­si­ciens, au Ca­pi­tole de Qué­bec.

Le spec­tacle s’ar­ti­cu­le­ra entre autres au­tour de Port­fo­lio, pa­ru en mars der­nier. L’opus a été une étape im­por­tante pour l’ar­tiste. Mais le spec­tacle l’est pro­ba­ble­ment en­core plus. Pour elle, l’al­bum ne pou­vait pas être quelque chose qui ne se trans­po­se­rait pas en spec­tacle. «L’al­bum a été fait en fonc­tion de pou­voir faire une tour­née et pas le contraire.» Le but ul­time était de pou­voir al­ler pré­sen­ter aux gens son in­ter­pré­ta­tion des chan­sons qui sont sur l’opus. «C’est ce qui per­met une connexion avec l’hu­main.»

SON UNI­VERS PRÉ­SEN­TÉ SUR SCÈNE

Celle que l’on connaît pour son ta­lent d’in­ter­prète a l’in­ten­tion d’ame­ner le pu­blic ga­ti­nois dans son uni­vers. «C’est un joyeux mi­lieu entre le show pop où l’ar­tiste est seul dans son monde et le show de théâtre mu­si­cal où plein de choses se passent.»

Cette pro­po­si­tion dif­fé­rente de ce qu’on peut gé­né­ra­le­ment voir en spec­tacle so­lo est à son image. «Les gens sont ré­cep­tifs à ce­la en ce mo­ment avec moi, rap­pelle l’ar­tiste. C’est comme ça qu’ils m’ont connu à La Voix, j’étais très théâ­trale.»

Ce «beau mi­lieu» elle le par­tage avec le pia­niste Nick Bur­gess, la jeune contre­bas­siste Jeanne Cor­pa­taux-Blache et le bat­teur Phi­lippe Fleu­ry. Une cho­riste s’ajoute aus­si aux mu­si­ciens.

Il faut s’at­tendre à en­tendre les chan­sons qu’elle chante sur l’al­bum, que l’on pense à Cal­ling you ou bien What’s up@$p>. Elle ne pou­vait pas pas­ser à cô­té non plus de chan­sons qui ont mar­qué son par­cours à La Voix, dont l’in­con­tour­nable Je suis ma­lade…. qu’elle garde pour beau­coup plus tard dans le spec­tacle. «Je ne peux pas faire ce­la au dé­but», ri­gole-t-elle.

Elle y of­fri­ra aus­si des re­lec­tures de titres qu’elle af­fec­tionne par­ti­cu­liè­re­ment. Et ça ira dans les deux ex­trêmes, pro­met-elle sans trop en dé­voi­ler. Mais il faut s’at­tendre à l’en­tendre chan­ter un med­ley de Piaf, tout comme elle of­fri­ra une re­lec­ture de la chan­sonWi­cked Game de Ch­ris Isaak.

Sur l’al­bum, on pou­vait en­tendre 24 vio­lons de Prague. La sé­quence pour­ra aus­si être en­ten­due sur scène. Mais en y ajou­tant la bat­te­rie, la contre­basse et le pia­no «live», les chan­sons prennent un autre sens, es­time l’in­ter­prète.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.