Un nou­veau cham­pion du monde

La Revue - - SPORTS - AN­TO­NY DA SIL­VA-CASIMIRO an­to­ny.da­sil­va­ca­si­mi­ro@tc.tc

. Une cham­pionne quitte, un autre arrive au sein du club de taek­won­do-ITF de Ga­ti­neau.

Son nom? Mi­ro Mos­to­vac. Il a dé­jà été ques­tion de lui dans nos pages. L’Ot­ta­vien aux ori­gines croates qui souf­fle­ra bien­tôt ses 28 bou­gies a fait ses classes avant de re­joindre le club ga­ti­nois d’Isa­belle Bond et Phi­lippe Pa­rent il y a un peu moins d’un an.

Dé­ten­teur de plu­sieurs mé­dailles et titres pres­ti­gieux, cet adepte des arts mar­tiaux cher­chait à de­ve­nir cham­pion du monde. Seul hon­neur qui man­quait à son im­po­sante col­lec­tion d’hon­neurs in­di­vi­duels. Soif de vic­toire et de mé­daille, il a chan­gé de club pour s’en­traî­ner avec les meilleurs.

Sa dé­ci­sion a été payante: il a non seule­ment dé­cro­ché sa pre­mière mé­daille d’or aux Mon­diaux, mais est re­ve­nu avec deux de cette même cou­leur, soit une en tech­niques spé­ciales et l’autre avec l’équipe mas­cu­line de cas­sage de puis­sance.

«C’était la seule mé­daille qui man­quait à ma col­lec­tion. Je ne l’ai pas réa­li­sé tout de suite. J’ai vu la ré­ac­tion de mes co­équi­piers et j’ai com­pris ce qui ve­nait de se pas­ser. Après toutes ses an­nées, j’ai fi­na­le­ment eu cette mé­daille», a dé­cla­ré le prin­ci­pal in­té­res­sé, peu de temps après avoir dé­bar­qué de l’aé­ro­port.

Le fils d’un père croate et d’une mère canadienne n’en re­ve­nait tou­jours pas une se­maine après le cham­pion­nat mon­dial. Il a pas­sé les derniers jours à se re­po­ser et à re­laxer sur le Vieux- Conti­nent. Il faut dire que sa jambe l’a lâ­ché avant la fin du ren­dez-vous.

Trois se­maines avant de quit­ter pour Du­blin, il a sen­ti un muscle éti­ré dans sa jambe. Rien de bien mé­chant. Ça n’a pas ra­len­ti Mi­ro Mos­to­vac lors de l’épreuve in­di­vi­duelle, mais pour le cas­sage en équipe, il n’était pas à 100%.

La fin de sai­son arrivée, il se don­ne­ra du re­pos pour les pro­chaines se­maines afin de re­ve­nir en pleine forme. Sur­tout que cet em­ployé au Dé­par­te­ment de la dé­fense nationale est loin d’ap­pro­cher de la re­traite. Il pense dé­jà à l’Al­le­magne en 2019.

«Je veux dé­fendre mon titre, mais aus­si en ga­gner d’autres, que ce soit en forme ou en com­bat. Je veux non seule­ment re­tour­ner sur le po­dium, mais dé­cro­cher d’autres mé­dailles d’or », a conclu Mos­to­vac qui a une soif de vic­toire en­core plus grande qu’au­pa­ra­vant.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.