Dix livres et un pre­mier ro­man

Pour Loïse La­val­lée

La Revue - - CULTURE - MA­RIE PIER LÉCUYER mple­cuyer@lexis­me­dia.ca

LITTÉRATURE. Le pre­mier livre de Loïse La­val­lée date d’il y a de nom­breuses an­nées. Mais au fil du temps et mal­gré neuf autres livres pu­bliés, son dixième et der­nier ou­vrage est son pre­mier ro­man en car­rière.

Reste en­core un peu vient tout juste de pa­raître. Elle l’avait ce­pen­dant en tête de­puis long­temps. «J’ai réus­si en­fin à réa­li­ser ce rêve», lance-t-elle d’en­trée de jeu, at­ta­blé dans un ca­fé de la ré­gion.

Elle cu­mule dé­jà dix livres, mais en plu­sieurs an­nées d’écri­ture, il s’agis­sait d’un pre­mier ro­man. Elle a fait dans la nou­velle (Lune d’entre elles), la poé­sie (Le muscle de l’étreinte, À l’heure du jour qui penche, Une faim de Louve), le ré­cit (13 mal­en­ten­dues, Éloise, poste res­tante) ain­si que dans les al­bums pour en­fants (Chez les oi­seaux avec Om’a, En ski avec Om’a, Du yo­ga avec Om’a). Mais ja­mais elle n’avait me­né à terme son rêve de ro­man jus­qu’à au­jourd’hui.

Ce n’est qu’au cours des der­nières an­nées qu’elle a peau­fi­né le tout, en col­la­bo­ra­tion avec un di­rec­teur lit­té­raire de la mai­son d’édi­tion Vents d’Ouest. «Un ro­man, c’est beau­coup de dé­tails, il faut voir les choses de haut et en même temps dans le dé­tail», ex­plique-t-elle.

Plus dif­fi­cile écrire un tel ou­vrage? «Chaque pro­ces­sus est dif­fé­rent et doit être ap­pri­voi­sé», sou­ligne-t-elle d’abord. Chose cer­taine, l’écri­ture d’un ro­man est to­ta­le­ment dif­fé­rente. «Ça prend un long souffle», pour­suit-elle.

TRI­ANGLE AMOU­REUX

L’his­toire de base met­tait en scène trois amies. Mais fi­na­le­ment, le pro­jet créa­tif a évo­lué. C’est plu­tôt une his­toire de tri­angle amou­reux qui est au centre de l’oeuvre de l’au­teure ga­ti­noise. Une his­toire tou­jours d’ac­tua­li­té et «vieille comme le monde», af­firme-t-elle.

« J’ai réus­si en­fin à réa­li­ser ce rêve.» Loïse La­val­lée

Reste en­core un peu plonge dans l’his­toire de trois per­son­nages où se mêlent ja­lou­sie, tra­hi­son, culpa­bi­li­té et pas­sion.

Elle peut aus­si faire le pa­ral­lèle avec des thèmes qu’elle aborde sou­vent, comme le dé­ni et le men­songe. «Il faut être au­then­tique et il ne faut pas se comp­ter d’his­toire et en comp­ter aux autres», lance-t-elle au pas­sage. Mais il n’était pas ques­tion de lan­cer un mes­sage à tra­vers son livre, elle qui sou­haite ra­con­ter une bonne his­toire et di­ver­tir.

Il était par ailleurs es­sen­tiel de cam­per l’ac­tion en Ou­taouais. Bien qu’on y voit un dé­tour par l’Eu­rope. C’est qu’en 2013, elle a été écri­vaine en ré­si­dence à Vé­ze­lay, en France. L’un de ses per­son­nages s’y rend, en guise d’échap­pa­toire.

Celle qui compte dix livres à son ac­tif ne sait pas de quel genre lit­té­raire se­ra son pro­chain ou­vrage. «J’écris, mais pour une pre­mière fois de­puis très long­temps, je n’ai pas de but par­ti­cu­lier, on va voir où ça va me me­ner.»

Là où la vie et l’ins­pi­ra­tion la mè­ne­ra, conclut-elle.

(Pho­to Le Ga­ti­neau Ex­press – Ma­rie Pier Lécuyer)

Loïse La­val­lée a réa­li­sé un rêve en pu­bliant son pre­mier ro­man après neuf livres mul­ti­genres.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.