Mi­lieux hu­mides : les pro­duc­teurs ne veulent pas payer seuls

La Terre de chez nous - - ENVIRONNEMENT - ÉTIENNE DU­PUIS

Las d’être ceux qui paient pour la pro­tec­tion de l’en­vi­ron­ne­ment, plu­sieurs pro­duc­teurs s’in­surgent à l’ap­proche du dé­pôt de la nou­velle loi sur la pro­tec­tion des mi­lieux hu­mides.

« C’est très à la mode de pro­té­ger l’en­vi­ron­ne­ment », a lan­cé la pro­duc­trice Da­nielle Lan­dre­ville, lors de la jour­née ayant pour thème « L’eau, au coeur de nos pré­oc­cu­pa­tions », qui a eu lieu à Saint-Li­guo­ri, le 30 jan­vier der­nier. « Mais les me­sures ont un prix et ce sont tou­jours les pro­duc­teurs qui l’as­sument. »

Grâce à la loi tran­si­toire qu’avait adop­tée le gou­ver­ne­ment du Qué­bec en 2012, des me­sures de com­pen­sa­tion pou­vaient être exi­gées pour les pro­jets qui af­fectent les mi­lieux hu­mides. « Le mi­nistre de l’En­vi­ron­ne­ment pou­vait de­man­der la res­tau­ra­tion, la créa­tion, la pro­tec­tion ou la va­lo­ri­sa­tion éco­lo­gique d’un mi­lieu hu­mide », a ex­pli­qué dans sa confé­rence l’agro­nome de l’Union des pro­duc­teurs agri­coles (UPA), Da­niel Ber­nier.

Plu­sieurs agri­cul­teurs se sont donc re­trou­vés de­vant l’im­pos­si­bi­li­té de culti­ver une bonne par­tie de leurs terres. « C’est de l’ex­pro­pria­tion pure et simple, a cla­mé Da­nielle Lan­dre­ville. Il va fal­loir trou­ver des fa­çons de dé­dom­ma­ger ces gens-là. » L’agro­nome Da­niel Ber­nier abonde dans le même sens. Pour lui, il ne fait pas de doute que ces mi­lieux ont un rôle pri­mor­dial à jouer dans l’en­vi­ron­ne­ment. Il croit ce­pen­dant qu’il faut trou­ver une fa­çon de les pré­ser­ver tout en pro­té­geant l’in­té­rêt des pro­prié­taires. « On doit pous­ser les gens à être co­hé­rents, a-t-il men­tion­né. Si la po­pu­la­tion veut pro­té­ger les mi­lieux hu­mides, elle doit être prête à s’in­ves­tir. » Les me­sures tran­si­toires viennent à échéance en avril pro­chain. D’ici là, le gou­ver­ne­ment doit pré­sen­ter son pro­jet de loi dans le dos­sier. Il a lais­sé en­tendre que la nou­velle mou­ture au­rait comme ob­jec­tif « zé­ro perte nette » de mi­lieux hu­mides. L’UPA se dit in­quiète des moyens qui pour­raient être pris pour at­teindre cette cible. « Il y a une ten­dance à com­pen­ser dans la zone verte les pertes de mi­lieux hu­mides en zone blanche », a dé­plo­ré Da­niel Ber­nier. L’Union en­tend faire va­loir son point de vue au­près du gou­ver­ne­ment. Elle sou­haite entre autres que les pro­duc­teurs soient ré­tri­bués pour les ser­vices en­vi­ron­ne­men­taux ren­dus et qu’une po­li­tique « zé­ro perte nette » de terres soit adop­tée.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.