Des at­tentes nom­breuses

La Terre de chez nous - - À LA UNE - PIERRE-YVON BÉGIN

Les pro­duc­teurs fo­res­tiers nour­rissent de grandes at­tentes en ce dé­but d’an­née. Plu­sieurs dos­siers ma­jeurs pour­raient voir leur conclu­sion en 2015 et jouer un rôle dé­ter­mi­nant dans le développement de la fo­rêt pri­vée.

Nerf de la guerre, l’ar­gent est au coeur des pré­oc­cu­pa­tions des pro­duc­teurs fo­res­tiers. Si un dol­lar ca­na­dien sous la barre des 80 cents amé­ri­cains peut in­suf­fler une re­prise dans l’in­dus­trie, les pro­duc­teurs se montrent in­quiets du bud­get que Qué­bec va al­louer aux di­vers pro­grammes d’aide à la mise en va­leur des fo­rêts pri­vées. Après avoir culmi­né à près de 78 M$ en 2009, le sou­tien gou­ver­ne­men­tal a flé­chi à moins de 54 M$ l’an der­nier, ce qui re­pré­sente une baisse de 24 M$. Il fau­dra at­tendre le dé­pôt du pro­chain bud­get pour connaître le mon­tant de l’aide consa­crée par Qué­bec aux tra­vaux syl­vi­coles en fo­rêt pri­vée.

Sur le plan po­li­tique, le mi­lieu fo­res­tier se de­mande si l’an­née 2015 per­met­tra l’adop­tion de la Stra­té­gie d’amé­na­ge­ment du­rable des fo­rêts. En ges­ta­tion de­puis quatre ans, celle-ci doit orien­ter les ac­tions du mi­nis­tère des Fo­rêts, de la Faune et des Parcs pour les cinq pro­chaines an­nées. Dé­jà, la Fé­dé­ra­tion des pro­duc­teurs fo­res­tiers du Qué­bec es­time que le rôle du pro­prié­taire fo­res­tier dans les prises de dé­ci­sions tou­chant la ges­tion du ter­ri­toire est peu va­lo­ri­sé.

En prin­cipe, le mi­nis­tère de­vrait éga­le­ment don­ner suite aux re­com­man­da­tions du pro­fes­seur Mi­chel Belley pour amé- lio­rer les pro­grammes de mise en va­leur des fo­rêts pri­vées. Dé­po­sé l’au­tomne der­nier, son rap­port sug­gère no­tam­ment d’éta­blir une grille pro­vin­ciale unique de tra­vaux d’amé­na­ge­ment. M. Belley pro­pose aus­si de sim­pli­fier la no­men­cla­ture des tra­vaux re­con­nus et sou­te­nus. À son avis, le sou­tien fi­nan­cier de­vrait pla­fon­ner à 80 % de la va­leur réelle des tra­vaux d’amé­na­ge­ment. Il prône éga­le­ment le sui­vi d’in­di­ca­teurs de per­for­mance. À ce propos, la Fé­dé­ra­tion sou­haite une amé­lio­ra­tion des in­di­ca­teurs de ma­nière à mieux re­flé­ter l’ac­tion des agences ré­gio­nales.

En­fin, sur le plan lé­gis­la­tif, Qué­bec doit mo­di­fier la Loi sur la qua­li­té de l’en­vi­ron­ne­ment. Une dé­ci­sion de la Cour su­pé­rieure force le mi­nis­tère du Développement du­rable, de l’En­vi­ron­ne­ment et de la Lutte contre les chan­ge­ments cli­ma­tiques à re­voir la ré­gle­men­ta­tion et la lé­gis­la­tion re­la­ti­ve­ment à la pro­tec­tion des mi­lieux hu­mides. Une com­mis­sion par­le­men­taire est at­ten­due par les pro­duc­teurs fo­res­tiers au cours des pro­chains mois, des mo­di­fi­ca­tions de­vant être ap­por­tées avant l’été.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.