Une fac­ture d’élec­tri­ci­té gi­vrée pour les pro­duc­teurs

La Terre de chez nous - - LA UNE - YVON LA­PRADE yla­[email protected]­terre.ca

Il a fait froid cet hi­ver. Frette, en bon qué­bé­cois. Fé­vrier, au Qué­bec, au­ra été le mois le plus gla­cial des 115 der­nières an­nées, se­lon En­vi­ron­ne­ment Ca­na­da.

Les pro­duc­teurs agri­coles, gros consommateurs d’éner­gie, en ont pris pour leur rhume, au sens propre et au fi­gu­ré. Les fac­tures de chauf­fage ont ex­plo­sé, exer­çant une pres­sion sup­plé­men­taire sur les fi­nances et les coûts d’ex­ploi­ta­tion dans plu­sieurs sec­teurs de pro­duc­tion. Comme une mau­vaise nou­velle n’ar­rive ja­mais seule, les pro­duc­teurs ont ap­pris, la se­maine der­nière, comme le rap­por­tait la­terre.ca de mar­di, que les ta­rifs agri­coles vont aug­men­ter de 3,6 % à comp­ter du 1er avril. La hausse dans le sec­teur ré­si­den­tiel at­tein­dra 2,9 %.

Les coûts de l’élec­tri­ci­té pré­oc­cupent les pro­duc­teurs, qui s’in­quiètent de voir Hy­dro-Qué­bec leur re­fi­ler des aug­men­ta­tions an­née après an­née, tout en af­fi­chant des bé­né­fices nets… élec­tri­sants.

En 2014, à titre d’exemple, Hy­droQué­bec a réa­li­sé un pro­fit net de 3,4 G $, ce qui lui a per­mis de li­vrer un di­vi­dende re­cord de 2,5 G $ qui se sont re­trou­vés dans les coffres – dé­gar­nis – du gou­ver­ne­ment.

Il faut tou­te­fois rap­pe­ler que c’est au Qué­bec qu’on paie le moins cher, en Amé­rique du Nord, pour se bran­cher au ré­seau de la so­cié­té d’État.

Mais les pro­duc­teurs agri­coles, comme nous l’avons consta­té, com­mencent à trou­ver qu’on exige d’eux un ef­fort fi­nan­cier dé­sta­bi­li­sant.

« Pour une ferme lai­tière comme la nôtre, ex­plique Fré­dé­ric Mar­coux, pro­duc­teur à Sainte-Ma­rie, en Beauce, ce sont des coûts qui s’ajoutent. Ça de­mande beau­coup d’élec­tri­ci­té pour as­su­rer une bonne ven­ti­la­tion de nos bâ­ti­ments, par­ti­cu­liè­re­ment en été. » La si­tua­tion est prise au sé­rieux par l’Union des pro­duc­teurs agri­coles, qui a en­tre­pris d’ana­ly­ser les fac­tures d’élec­tri­ci­té d’un échan­tillon­nage de pro­duc­teurs, ques­tion de me­su­rer l’im­pact – et les coûts – liés aux hausses ta­ri­faires.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.