Coupe de 150 M$ à la Fi­nan­cière agri­cole

La Terre de chez nous - - BUDGET 2015-2016 - PIERRE-YVON BÉGIN

Pour son pro­chain exer­cice, la Fi­nan­cière agri­cole du Qué­bec voit son bud­get ré­duit de 150 M$, soit de 37 M$ de plus que l’an der­nier. Le mi­nistre de l’Agri­cul­ture, Pierre Pa­ra­dis, a confir­mé le 26 mars à l’As­sem­blée nationale que les cré­dits de l’ins­ti­tu­tion sont ra­me­nés de près de 600 M$ à 447 M$.

« Cette an­née, ils [les agri­cul­teurs] sont mis à contri­bu­tion pour 150 M$, soit 37 M$ de plus », a confir­mé le mi­nistre en chambre. Il a rap­pe­lé que dans le cadre de l’at­teinte du dé­fi­cit zé­ro, tous les mi­nis­tères étaient mis à contri­bu­tion. L’an der­nier, a-t-il dit, le mi­nis­tère de l’Agri­cul­ture a su­bi une ré­duc­tion de 113 M$, les pro­duc­teurs l’ayant ac­cep­té « avec gé­né­ro­si­té et hu­mi­li­té ».

Le mi­nistre Pa­ra­dis ré­pon­dait alors à une ques­tion du dé­pu­té de Ber­thier et porte-pa­role de l’op­po­si­tion of­fi­cielle en ma­tière d’agri­cul­ture, An­dré Ville­neuve. Ce­lui-ci a ac­cu­sé le mi­nistre de jouer à la lo­te­rie avec l’agri­cul­ture, rap­pe­lant que la ré­duc­tion de 113 M$ l’an der­nier s’ex­pli­quait par une « an­née ex­cep­tion­nelle ».

« Rien ne jus­ti­fie de sa­cri­fier l’agri­cul­ture sur l’au­tel de l’aus­té­ri­té toxique li­bé­rale », a dé­cla­ré An­dré Ville­neuve. Men­tion­nons que ce­lui­ci ti­rait son in­for­ma­tion du livre des cré­dits re­mis aux dé­pu­tés ce ma­tin. Le livre des cré­dits ac­com­pagne la pré­sen­ta­tion du bud­get qui se­ra dé­voi­lé cet après-mi­di.

Pierre Pa­ra­dis a éga­le­ment fait va­loir que la Fi­nan­cière agri­cole n’a pas été dans l’obli­ga­tion de cou­per des paie­ments à au­cun agri­cul­teur l’an der­nier mal­gré la ré­duc­tion de 113 M$. Si la si­tua­tion se main­tient en 2015, as­sure le mi­nistre, la Fi­nan­cière dis­pose de tout l’ar­gent né­ces­saire pour as­su­mer ses obli­ga­tions en­vers les agri­cul­teurs.

L’échange entre An­dré Ville­neuve et Pierre Pa­ra­dis a été par­ti­cu­liè­re­ment cin­glant. In­vi­té à « chan­ger de car­rière », le mi­nistre a ré­pli­qué au dé­pu­té qu’un jour­na­liste l’avait dé­crit comme « fri­leux et quelque part dé­con­nec­té de la réa­li­té ».

An­dré Ville­neuve a ac­cu­sé le mi­nistre de jouer à la lo­te­rie avec l’agri­cul­ture.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.