Les Paul ré­clament 1 M$ à Qué­bec

La Terre de chez nous - - ÉDITORIAL - PIERRE-YVON BÉGIN

En déses­poir de cause, la Ferme Jean-Ma­rie Paul & Fils exige 1 M$ de Qué­bec pour les dom­mages su­bis en rai­son de la pré­sence d’un bar­rage dans la baie La­val­lière, près de So­rel-Tra­cy.

La fa­mille, qui cultive son lo­pin de terre de­puis 300 ans, vient d’en­voyer une mise en de­meure au mi­nis­tère des Fo­rêts, de la Faune et des Parcs, pour des dom­mages to­ta­li­sant près de 1 M$.

Rap­pe­lons qu’une mis­sive ex­pé­diée fin avril or­don­nait dé­jà au mi­nis­tère de pro­cé­der à la des­truc­tion de la digue et du bar­rage à la source de tous les maux avant le 30 juin. La mis­sive est jus­qu’ici de­meu­rée sans ré­ponse.

Construit dans les an­nées 1980 par Ca­nards Illi­mi­tés Ca­na­da pour fa­vo­ri­ser la faune, l’ou­vrage de re­te­nue des eaux provoque à leurs yeux des inon­da­tions ré­cur­rentes sur leurs terres au point d’y rendre im­pos­sible toute culture.

La se­maine der­nière, les Paul et une quin­zaine d’agri­cul­teurs de la ré­gion vic­times de ces inon­da­tions, ont adres­sé une de­mande de sou­tien au fonds de dé­fense pro­fes­sion­nelle de l’Union des pro­duc­teurs agri­coles (UPA).

« Après avoir tout es­sayé, c’est nous­mêmes qui di­sons aux pro­duc­teurs que l’ul­time re­cours, ça de­meure une pour­suite contre le gou­ver­ne­ment », af­firme Mar­cel Gro­leau, pré­sident de l’Union. Ce­lui-ci s’est ren­du sur les lieux l’an pas­sé pour consta­ter la si­tua­tion de vi­su. L’in­ac­tion du gou­ver­ne­ment à cor­ri­ger le dé­faut de la digue ou à in­dem­ni­ser adé­qua­te­ment les pro­duc­teurs, dit-il, jus­ti­fie le re­cours à l’ap­pa­reil ju­di­ciaire.

« On ne peut lais­ser tom­ber ces pro­duc­teurs-là », a-t-il sou­li­gné.

En marge de l’as­sem­blée gé­né­rale an­nuelle des Éle­veurs de porcs à Qué­bec, le mi­nistre de l’Agri­cul­ture confirme à la Terre avoir re­çu co­pie des mises en de­meure. Il ad­met avoir été in­for­mé du cas de la Ferme J-M. Paul & Fils, qui ré­clame des dom­mages in­fé­rieurs à 1 M$. In­ter­ro­gé sur son sou­tien aux pro­duc­teurs vi­sés, le mi­nistre a in­di­qué qu’il dis­cu­te­rait du su­jet avec son ho­mo­logue des Fo­rêts, de la Faune et des Parcs, Laurent Lessard, res­pon­sable du bar­rage.

« Je vais éga­le­ment en faire part aux au­to­ri­tés au bu­reau du pre­mier mi­nistre », a-t-il pro­mis. Syl­vain Joyal, pré­sident du Syn­di­cat de l’UPA de Ri­che­lieu-Ya­mas­ka, qui re­pré­sente ces agri­cul­teurs, re­con­naît avoir per­du une bonne par­tie de « son op­ti­misme ». Il confirme que la MRC de Pierre-De Sau­rel a par ailleurs de­man­dé l’au­to­ri­sa­tion au mi­nis­tère de l’En­vi­ron­ne­ment afin d’ef­fec­tuer le net­toyage d’ur­gence des cours d’eau concer­nés.

Ch­ris­tian St-Jacques, pré­sident de la Fé­dé­ra­tion de l’UPA de la Mon­té­ré­gie, dit avoir tout ten­té pour leur ve­nir en aide.

« Ce n’est pas la faute des Paul. Ils ont une belle en­tre­prise », sou­tient pour sa part M. St-Jacques.

Jean-Ma­rie, Be­noît et Clé­ment Paul, agri­cul­teurs.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.