Ga­spor fait une per­cée chez Cost­co

La Terre de chez nous - - PORC - ANNIE BOURQUE

De­puis 12 ans, l’en­tre­prise Ga­spor, de Saint-Jé­rôme, se spé­cia­lise dans l’éle­vage et la trans­for­ma­tion de 4 000 por­ce­lets de lait par an­née. Cet au­tomne, elle tente une per­cée chez Cost­co.

« Dès no­vembre, nous tes­tons le marché en pro­po­sant aux consom­ma­teurs un feuille­té de por­ce­let de lait ef­fi­lo­ché », an­nonce Alexandre Au­bin, co­pro­prié­taire et pré­sident de la com­pa­gnie avec son frère Ni­co­las et ses pa­rents, Cé­line et Marc.

L’en­tre­prise sou­haite aus­si pé­né­trer le marché des épi­ce­ries. Des né­go­cia­tions sont en cours avec IGA, Me­tro et Lo­blaws. « Les gens com­mencent à nous connaître. Nous sommes choyés par notre pro­duit de niche qui se démarque par sa qua­li­té. »

À l’in­ter­na­tio­nal

Sur le plan in­ter­na­tio­nal, l’en­tre­prise est sur une belle lan­cée. « Notre pro­duit est ex­por­té dans les res­tau­rants du Ja­pon, à SaintBar­thé­le­my, dans les An­tilles, et bien­tôt au Mexique », ajoute Alexandre.

Dé­jà, le por­ce­let de lait de Ga­spor se trouve sur les tables haut de gamme de Montréal dont le Res­tau­rant To­qué, Au Pied de Co­chon et la Mai­son Bou­lud au Ritz Carl­ton. Le pro­duit a aus­si la cote au­près des meilleurs res­tau­rants de New York, de Phi­la­del­phie et de Hous­ton.

Com­ment Ga­spor a-t-elle réus­si à per­cer à l’étran­ger? « La struc­ture est lourde, à l’in­ter­na­tio­nal. Il faut cou­per le plus pos­sible les in­ter­mé­diaires et pri­vi­lé­gier le contact di­rect avec le client », conseille Alexandre Au­bin.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.