Dé­tec­tion de la viande de poule de ré­forme

La Terre de chez nous - - VOLAILLES -

Un nou­veau test ba­sé sur l’ADN des vo­lailles de­vrait bien­tôt per­mettre de dé­tec­ter les cas d’uti­li­sa­tion frau­du­leuse de viande de poules de ré­forme à la place du pou­let.

La poule de ré­forme, qui est sou­vent moins tendre et dont le goût est plus pro­non­cé, est nor­ma­le­ment uti­li­sée dans la trans­for­ma­tion pour faire des soupes, des ga­lettes, des cro­quettes ou des char­cu­te­ries. Cette viande ne de­vrait ce­pen­dant pas se re­trou­ver à la place du pou­let dans un me­nu au res­tau­rant ou à l’épi­ce­rie.

Des pro­duc­teurs de pou­let craignent que la poule de ré­forme im­por­tée puisse pas­ser in­co­gni­to et prendre une par­tie du mar­ché ca­na­dien sans que les consom­ma­teurs en soient avi­sés. Se­lon les Pro­duc­teurs de pou­let du Ca­na­da (PPC), ce pro­blème pour­rait faire perdre 500 M$ au pays en ventes et en em­plois.

C’est dans ce contexte qu’AgIn­no­va­tion On­ta­rio, un centre de re­cherche en tech­no­lo­gie agroalimentaire et en com­mer­cia­li­sa­tion de Guelph, a lan­cé un pro­jet de re­cherche avec l’en­tre­prise Ste­ri­sense qui avait dé­jà tra­vaillé à l’ana­lyse d’ADN en épi­ce­rie et au res­tau­rant. Un autre par­te­na­riat avec

L’ana­lyse de l’ADN de la viande per­met de dé­ter­mi­ner s’il s’agit de pou­let de ré­forme ou de pou­let à griller.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.