Cou­ver­ture amé­lio­rée pour le bio et les can­ne­berges

La Terre de chez nous - - ASSURANCE RÉCOLTE - MARTIN MÉ­NARD

Les pro­duc­teurs de grandes cultures bio­lo­giques de­man­daient de­puis un cer­tain temps que le pro­gramme d’as­su­rance ré­colte soit ajus­té à leur réa­li­té. La Fi­nan­cière agri­cole du Qué­bec (FADQ) a exau­cé leur voeu, du moins, en par­tie. En ef­fet, l’or­ga­ni­sa­tion provinciale vient d’an­non­cer qu’elle bo­ni­fie­ra la pro­tec­tion des champs de grains bio­lo­giques en aug­men­tant la va­leur as­su­rée de 20 %.

Cer­tains pro­duc­teurs s’at­ten­daient néan­moins à plus puisque les cultures bio­lo­giques, comme celles du maïs et du soya, valent près du double com­pa­ra­ti­ve­ment aux cultures conven­tion­nelles (ex. : près de 1 000 $ la tonne

Les pro­duc­teurs de grandes cultures bio­lo­giques, de soya IP, d’orge bras­si­cole et de can­ne­berges pour­ront dé­sor­mais être cou­verts par un pro­gramme d’as­su­rance ré­colte bo­ni­fié.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.