Mor­neau prio­rise la re­cherche

La Terre de chez nous - - LA UNE - THIER­RY LARIVIÈRE

Mal­gré un bud­get qui pré­voit plu­sieurs nou­velles dé­penses et un dé­fi­cit de 29,4 G$, le sec­teur agri­cole ne bé­né­fi­cie pas, pour le mo­ment, d’in­ves­tis­se­ments très im­por­tants.

L’Agence ca­na­dienne d’ins­pec­tion des ali­ments (ACIA) est la grande bé­né­fi­ciaire des nou­veaux bud­gets qui se­ront tout de même consa­crés à la fi­lière agroa­li­men­taire. Le pre­mier bud­get de Bill Mor­neau pré­voit en ef­fet 38,5 M$ de plus sur deux ans pour amé­lio­rer le sys­tème d’ins­pec­tion des ali­ments et réa­li­ser plus d’ins­pec­tions à l’étran­ger avant que les ali­ments ar­rivent au Ca­na­da. L’ACIA pro­fi­te­ra aus­si, avec Agri­cul­ture et Agroa­li­men­taire Ca­na­da (AAC), d’une par­tie des 41,5 M$ qui ser­vi­ront à la mo­der­ni­sa­tion des équi­pe­ments de re­cherche et des la­bo­ra­toires dans cette fi­lière. Ces sommes visent à re­mettre les ins­tal­la­tions en bon état et à les équi­per d’ou­tils « ul­tra­mo­dernes » pour être en me­sure d’ef­fec­tuer des tra­vaux à la fine pointe de la tech­no­lo­gie.

AAC pour­ra comp­ter sur un bud­get sup­plé­men­taire de 30 M$ sur six ans pour la re­cherche, en par­ti­cu­lier en gé­no­mique agri­cole. Le mi­nis­tère tra­vaille­ra dans l’an­née qui vient à dé­ve­lop­per une stra­té­gie plus com­plète qui né­ces­si­te­ra d’autres in­ves­tis­se­ments dans le fu­tur, no­tam­ment en re­cherche fon­da­men­tale.

Des pro­jets de re­cherche agri­cole ou agroa­li­men­taire pour­ront sans doute pro­fi­ter aus­si d’une en­ve­loppe de 800 M$ sur quatre ans à par­tir de l’an pro­chain, des­ti­nés à sou­te­nir les ré­seaux ou les grappes de re­cherche qui réunissent les cher­cheurs et les uti­li­sa­teurs de la re­cherche. Plu­sieurs mi­nis­tères clés, dont AAC et Res­sources na­tu­relles Ca­na­da, par­ti­ci­pe­ront cette an­née à l’éla­bo­ra­tion d’une stra­té­gie pour fa­vo­ri­ser l’in­no­va­tion et sou­te­nir les en­tre­pre­neurs in­no­va­teurs.

500 M$ pour l’In­ter­net ru­ral

Une autre me­sure qui n’est pas agri­cole comme telle de­vrait néan­moins bé­né­fi­cier à plu­sieurs ré­gions ru­rales qui n’ont pas en­core ac­cès à In­ter­net haute vi­tesse. En ef­fet, un bud­get de 500 M$ sur cinq ans est pré­vu pour amé­lio­rer l’ac­cès à cette in­fra­struc­ture nu­mé­rique en mi­lieu ru­ral.

As­su­rance-em­ploi mo­di­fiée

Le bud­get fé­dé­ral an­nonce d’im­por­tantes mo­di­fi­ca­tions au pro­gramme d’as­su­rance-em­ploi. Les ré­formes de 2012 sont éli­mi­nées et les tra­vailleurs n’au­ront plus be­soin de quit­ter leur ré­gion pour se cher­cher un em­ploi. Le dé­lai de ca­rence avant de re­ce­voir des pres­ta­tions pas­se­ra de deux à une se­maine. On al­longe éga­le­ment la du­rée des ac­cords de tra­vail par­ta­gé qui pour­ront at­teindre 76 se­maines. Tout ce­la et d’autres pe­tits ajus­te­ments de­vraient contri­buer à rendre la main-d’oeuvre plus dis­po­nible en mi­lieu ru­ral.

Éner­gie propre

Plu­sieurs me­sures du bud­get visent à rendre l’éco­no­mie ca­na­dienne plus propre et ba­sée sur des éner­gies re­nou­ve­lables. Res­sources na­tu­relles Ca­na­da, par exemple, pour­ra comp­ter sur un bud­get de 128,8 M$ sur cinq ans pour fa­vo­ri­ser l’ef­fi­ca­ci­té éner­gé­tique et le pas­sage aux éner­gies propres. Au to­tal, 1 G$ sur quatre ans est pré­vu pour ap­puyer les in­ves­tis­se­ments en tech­no­lo­gies propres, no­tam­ment en fo­res­te­rie et en agri­cul­ture. Quelque 130 M$ sur cinq ans iront à la re­cherche et aux pro­jets de dé­mons­tra­tion de ces tech­no­lo­gies propres. Il est ce­pen­dant dif­fi­cile de dire si les cri­tères de ces pro­grammes per­met­tront à la bio­masse, aux bio­car­bu­rants ou à d’autres tech­no­lo­gies pro­pices au mi­lieu agri­cole et fo­res­tier de se qua­li­fier. « Les sec­teurs de la fo­res­te­rie et de l’agroa­li­men­taire sont de bons exemples où le gou­ver­ne­ment peut ai­der à fa­ci­li­ter la tran­si­tion vers une éco­no­mie plus propre, et veiller à la créa­tion d’em­plois de qua­li­té dans les ré­gions ru­rales », a néan­moins af­fir­mé Bill Mor­neau dans son dis­cours du bud­get. Un autre fonds spé­ci­fique de 2 G$ est éga­le­ment an­non­cé pour fa­vo­ri­ser une éco­no­mie à faible émis­sion de car­bone.

Bill Mor­neau en confé­rence de presse pen­dant le huis clos des mé­dias le 22 mars.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.