L’UPA at­tend plus

La Terre de chez nous - - TRANSFORMATION ALIMENTAIRE -

L’Union des pro­duc­teurs agri­coles (UPA) trouve le nou­veau pro­gramme de sou­tien à l’in­no­va­tion in­té­res­sant, mais s’in­ter­roge sur la place de l’agri­cul­ture et de l’agroa­li­men­taire dans ce­lui-ci. « Le gou­ver­ne­ment du Ca­na­da re­con­naît l’im­por­tance du sec­teur agroa­li­men­taire et l’iden­ti­fie ex­pli­ci­te­ment dans son fu­tur pro­gramme na­tio­nal d’in­no­va­tion. Mais pour l’ins­tant, les bud­gets et les me­sures pour as­su­rer la com­pé­ti­ti­vi­té de nos en­tre­prises agri­coles ne sont pas au ren­dez­vous », a dé­cla­ré le pré­sident gé­né­ral de l’UPA, Mar­cel Gro­leau, qui pré­cise que le bud­get d’AAC n’aug­men­te­ra que de 0,2 %.

L’Union sa­lue les autres me­sures du bud­get qui concernent l’ACIA et AAC, de même que l’ac­cès à In­ter­net et les mo­di­fi­ca­tions à l’as­su­rance-em­ploi. Ce­pen­dant, l’UPA es­time que les pro­grammes de ges­tion des risques de­vront être fi­nan­cés « adé­qua­te­ment » afin de ré­pondre aux be­soins lorsque les mar­chés se­ront moins fa­vo­rables.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.