L’an 1 des pro­messes li­bé­rales

La Terre de chez nous - - LA UNE - THIER­RY LA­RI­VIÈRE

La ren­trée par­le­men­taire à Ot­ta­wa, qui a lieu cette se­maine, coïn­cide presque avec la fin de la pre­mière an­née au pou­voir de l’équipe de Jus­tin Tru­deau. La Terre en pro­fite pour re­ve­nir sur les pro­messes li­bé­rales en agri­cul­ture pré­sen­tées à ses lec­teurs le 26 oc­tobre 2015.

Pro­messe à la Coa­li­tion GO5

: Ef­fec­tuer un « exa­men at­ten­tif » de la ques­tion des com­pen­sa­tions en fonc­tion des dé­tails du Par­te­na­riat trans­pa­ci­fique et me­ner des consul­ta­tions.

État de la si­tua­tion

: Tou­jours au­cune nou­velle des com­pen­sa­tions, alors que l’Ac­cord éco­no­mique et com­mer­cial glo­bal (AECG) avec l’Union eu­ro­péenne pour­rait en­trer en vi­gueur en 2017. Le mon­tant de 4,3 G$ an­non­cé par le gou­ver­ne­ment pré­cé­dent n’a pas été bud­gé­té. Cette somme de­vait ser­vir à contre­ba­lan­cer les ef­fets né­ga­tifs des deux nou­veaux ac­cords de com­merce sur la ges­tion de l’offre. Le Ca­na­da a par ailleurs nom­mé un émis­saire spé­cial, Pierre Pet­ti­grew, pour convaincre les pays eu­ro­péens de ra­ti­fier ra­pi­de­ment l’AECG. Si ce­lui-ci est ra­ti­fié, il n’y a pas en­core de com­pen­sa­tions pré­vues pour les pro­duc­teurs de lait ou de fro­mage fins.

Pro­messe à la Coa­li­tion GO5

: Re­voir les normes, les règles et les pra­tiques en vi­gueur re­la­ti­ve­ment à l’im­por­ta­tion de pro­duits ali­men­taires, no­tam­ment les pro­téines lai­tières, afin de s’as­su­rer qu’elles servent les in­té­rêts des Ca­na­diennes et des Ca­na­diens.

État de la si­tua­tion

: Le lait dia­fil­tré conti­nue d’en­trer au Ca­na­da et l’on n’exerce pas plus de sur­veillance qu’avant pour faire res­pec­ter la norme ca­na­dienne de com­po­si­tion des fro­mages. Le gou­ver­ne­ment Tru­deau semble comp­ter sur l’ac­cord entre les in­dus­triels lai­tiers et les pro­duc­teurs pour ré­gler ce pro­blème en ren­dant l’im­por­ta­tion de lait dia­fil­tré beau­coup moins in­té­res­sante pour les trans­for­ma­teurs. Celle-ci a dé­jà per­mis de re­né­go­cier les classes de lait à l’avan­tage des in­dus­triels. Quant aux poules de ré­forme et au pou­let avec sauce, il n’y a pas de nou­velles me­sures de contrôle des im­por­ta­tions sans ta­rif.

Pro­messe

: Re­voir le pro­gramme Agri-in­ves­tis­se­ment et l’en­semble du cadre stra­té­gique en consul­tant les agri­cul­teurs et les pro­vinces.

État de la si­tua­tion

: Le mi­nistre de l’Agri­cul­ture, La­wrence MacAu­lay, a com­men­cé les consul­ta­tions et cer­tains joueurs qué­bé­cois ont été ren­con­trés. Le nou­veau cadre stra­té­gique, qui pour­rait s’ap­pe­ler Cul­ti­vons l’ave­nir 3 (ou chan­ger de nom), se­ra pro­ba­ble­ment prêt pour 2018. La po­li­tique ali­men­taire ca­na­dienne pour­rait tou­te­fois de­van­cer ce cadre stra­té­gique puisque ce­lui-ci est au pre­mier rang des prio­ri­tés fixées par le mi­nistre Tru­deau, comme in­di­qué dans sa lettre de man­dat. Il fau­dra sur­veiller comment cette po­li­tique s’ar­ri­me­ra avec celle en pré­pa­ra­tion à Qué­bec.

Pro­messe

: Pen­dant le man­dat de quatre ans, in­jec­ter 100 M$ de plus en re­cherche agri­cole et 160 M$ de plus dans un fonds pour la va­leur ajou­tée en trans­for­ma­tion agroa­li­men­taire.

État de la si­tua­tion

: Une par­tie de cette pro­messe a été réa­li­sée dans le pre­mier bud­get Mor­neau (2016-2017). Ce­pen­dant, on est en­core as­sez loin du compte puisque l’on y an­non­çait 30 M$ sur six ans en re­cherche agri­cole. Ce­la re­pré­sente tout de même la fin des com­pres­sions pour les cher­cheurs d’Agri­cul­ture et Agroa­li­men­taire Ca­na­da (AAC). Par ailleurs, le sec­teur agroa­li­men­taire pour­rait pro­fi­ter d’une par­tie de l’en­ve­loppe de 800 M$ sur quatre ans, à par­tir de 2017, qui est pré­vue pour les ré­seaux ou les grappes de re­cherche. Un mon­tant de 41,5 M$ a aus­si été pré­vu pour mo­di­fier l’équi­pe­ment de re­cherche d’AAC et de l’Agence ca­na­dienne d’ins­pec­tion des ali­ments (ACIA).

Pro­messe

: Ma­jo­rer de 80 M$ en quatre ans le bud­get de l’ACIA de fa­çon à ef­fec­tuer plus d’ins­pec­tions sur les ali­ments lo­caux et im­por­tés.

État de la si­tua­tion

: Le bud­get Mor­neau a pré­vu ce prin­temps une mo­der­ni­sa­tion des équi­pe­ments de re­cherche (voir plus haut) de l’ACIA et 38,5 M$ sur deux ans pour amé­lio­rer le sys­tème d’ins­pec­tion des ali­ments et faire plus d’ins­pec­tions à l’étran­ger avant que les ali­ments im­por­tés ar­rivent au pays.

Pro­messe

: Faire un ef­fort de ré­duc­tion des gaz à ef­fet de serre (GES) plus im­por­tant que sous les conser­va­teurs. Don­ner ac­cès à un fonds de 200 M$ par an au sec­teur agri­cole pour sou­te­nir l’in­no­va­tion et les tech­no­lo­gies vertes dans le sec­teur des res­sources na­tu­relles.

État de la si­tua­tion

: Pour le mo­ment, les cibles de ré­duc­tion des GES sont les mêmes que lorsque les conser­va­teurs étaient au pou­voir. Le bud­get a pré­vu 82,5 M$ sur deux ans pour Res­sources na­tu­relles Ca­na­da afin de fa­vo­ri­ser le dé­ve­lop­pe­ment et la dé­mons­tra­tion de nou­velles tech­no­lo­gies propres. Les sec­teurs agri­cole et fo­res­tier pour­raient ob­te­nir une par­tie de ce sou­tien.

Pro­messe

: Ré­vi­ser le pro­gramme d’as­su­rance-em­ploi, no­tam­ment en fai­sant pas­ser le dé­lai de ca­rence pour ob­te­nir des pres­ta­tions de deux à une se­maine. Les chan­ge­ments de 2012 de­vaient être « ren­ver­sés », soit l’obli­ga­tion de s’éloi­gner de son do­mi­cile et d’ac­cep­ter un em­ploi moins bien ré­mu­né­ré.

État de la si­tua­tion

: Rien de concret en­core de ce cô­té. Le 22 août der­nier, le pre­mier mi­nistre Tru­deau a an­non­cé que le mi­nistre JeanYves Du­clos di­ri­ge­ra do­ré­na­vant la réa­li­sa­tion des en­ga­ge­ments en ce qui a trait à l’as­su­rance-em­ploi. De plus, il se­ra char­gé de s’oc­cu­per de la mise en oeuvre de l’en­ga­ge­ment qui consiste à ra­tio­na­li­ser et à élar­gir les en­tentes in­ter­gou­ver­ne­men­tales por­tant sur le per­fec­tion­ne­ment des com­pé­tences.

Pro­messe

: Rendre le pro­gramme des tra­vailleurs étran­gers tem­po­raires (PTET) plus flexible et adap­té à l’agri­cul­ture.

État de la si­tua­tion

: Une ré­forme du PTET pro­mise par le mi­nistre John McCal­lum de­vrait être an­non­cée d’ici peu. Un co­mi­té spé­cial doit re­mettre son rap­port sur le su­jet le 19 sep­tembre.

Pro­messe

: Ré­duire les im­pôts de la classe moyenne d’un mon­tant pou­vant at­teindre 670 $ par per­sonne et faire pro­gres­si­ve­ment pas­ser ceux des PME de 11 % à 9 %.

État de la si­tua­tion

: Mau­vaise nou­velle pour les PME de ce cô­té. Le gou­ver­ne­ment li­bé­ral a dé­ci­dé que leur taux d’im­po­si­tion de­meu­re­ra à 10,5 % pour les pre­miers 500 000 $ de re­ve­nus plu­tôt que de le di­mi­nuer pro­gres­si­ve­ment jus­qu’à 9 % comme pro­mis. Le taux d’im­po­si­tion des re­ve­nus per­son­nels de 45 282 $ à 90 563 $ est pas­sé de 22 à 20,5 % comme pré­vu. La hausse d’im­pôt des plus riches (200 000 $ et plus de re­ve­nus) ne com­pen­se­ra ce­pen­dant pas com­plè­te­ment l’al­lé­ge­ment fis­cal consen­ti à la classe moyenne.

Pro­messe

: Haus­ser l’in­ves­tis­se­ment en in­fra­struc­tures de 5 G$ par an pour les deux pro­chaines an­nées et de 3,4 G$ par an pour les deux sui­vantes. Cer­tains des tra­vaux pré­vus pour­raient contri­buer à fa­ci­li­ter le tran­sport et l’ex­por­ta­tion des den­rées agri­coles.

État de la si­tua­tion

: Le pre­mier bud­get Mor­neau a com­men­cé à li­vrer la mar­chan­dise avec des mil­liards de dol­lars sup­plé­men­taires dans les pro­chaines an­nées pour le tran­sport en com­mun, les in­fra­struc­tures so­ciales, le trai­te­ment de l’eau et l’adap­ta­tion des in­fra­struc­tures aux chan­ge­ments cli­ma­tiques. Il n’y a ce­pen­dant pas de mon­tant pré­vu pour les che­mins de fer ou les ports dans le but d’amé­lio­rer le tran­sport du grain ou d’autres pro­duits agri­coles. Les mi­nistres Goo­dale et MacAu­lay ont néan­moins pro­mis, dans un dis­cours à Re­gi­na le 22 août der­nier, de s’as­su­rer que le grain se­ra trans­por­té vers les mar­chés cet au­tomne et cet hi­ver. Rap­pe­lons que les pro­duc­teurs de l’Ouest n’ont plus de re­pré­sen­tant pour né­go­cier col­lec­ti­ve­ment le tran­sport du grain de­puis l’abo­li­tion de la Com­mis­sion ca­na­dienne du blé par le gou­ver­ne­ment Har­per.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.