Dans la rue contre la hausse des taxes

– Pierre Pa­ra­dis

La Terre de chez nous - - LA UNE - PIERRE-YVON BÉGIN

Pen­dant que le mi­nistre de l’Agri­cul­ture, Pierre Pa­ra­dis, est ques­tion­né à Québec sur son ad­mi­nis­tra­tion du dos­sier des taxes fon­cières, 400 pro­duc­teurs ma­ni­festent à Québec et à son bu­reau de com­té.

QUÉBEC — Pierre Pa­ra­dis doute que les pro­duc­teurs agri­coles aient à su­bir des aug­men­ta­tions de 30 à 40 % à la suite des mo­di­fi­ca­tions ap­por­tées au Pro­gramme de rem­bour­se­ment des taxes fon­cières agri­coles.

« C’est faux », a mar­te­lé ven­dre­di ma­tin à l’As­sem­blée na­tio­nale le mi­nistre de l’Agri­cul­ture du Québec. Ce­lui-ci était in­ter­pel­lé par l’op­po­si­tion of­fi­cielle et le dé­pu­té de Ber­thier An­dré Ville­neuve quant à la pos­si­bi­li­té de re­tar­der d’un an l’en­trée en vi­gueur des chan­ge­ments au pro­gramme. Les échanges ont été sou­vent acri­mo­nieux, le mi­nistre ac­cu­sant le dé­pu­té de « ne pas savoir comp­ter », l’autre lui ré­pli­quant que l’agri­cul­ture se por­te­rait mieux sans lui.

« Je veux bien en­tendre 30 à 40 % d’aug­men­ta­tion, mais si c’était vrai, je se­rais en train de ma­ni­fes­ter moi­même de­vant mon propre bu­reau à Co­wans­ville », a lan­cé le mi­nistre en bou­tade. Ta­bleau à l’ap­pui, il a in­di­qué que son gou­ver­ne­ment pré­voyait in­jec­ter 22,5 M$ sup­plé­men­taires en trois ans dans ce pro­gramme. Il s’est no­tam­ment ré­joui du fait que 2 500 pe­tits pro­duc­teurs pour­ront do­ré­na­vant en pro­fi­ter. Si cer­tains de­vaient su­bir des hausses, croit le mi­nistre, ils pour­ront les ré­cu­pé­rer par leur in­clu­sion dans les coûts de pro­duc­tion.

Le mi­nistre se montre-t-il ré­cep­tif à la de­mande de l’Union des pro­duc­teurs agri­coles et de la Fé­dé­ra­tion qué­bé­coise des mu­ni­ci­pa­li­tés de re­por­ter les chan­ge­ments d’un an? Le mi­nistre a ré­pli­qué à la Terre ne pas avoir re­çu leurs éva­lua­tions, ré­pé­tant que « 30, 40, 50 %, ce n’est pas vrai ».

Tem­pête

En confé­rence de presse avant l’in­ter­pel­la­tion, le chef de l’op­po­si­tion of­fi­cielle, Jean-Fran­çois Li­sée, a in­vi­té le gou­ver­ne­ment à se ras­seoir avec les pro­duc­teurs agri­coles et les mu­ni­ci­pa­li­tés afin de trou­ver un ar­ran­ge­ment. Il sou­ligne no­tam­ment que les mo­di­fi­ca­tions au pro­gramme sur­viennent à un bien mau­vais mo­ment pour les agri­cul­teurs. Ceux-ci, dit-il, doivent dé­jà com­po­ser avec les pertes en­gen­drées par les im­por­ta­tions de lait dia­fil­tré des ÉtatsU­nis et celles à ve­nir dé­cou­lant de l’ar­ri­vée des fro­mages fins d’Eu­rope. « C’est comme une tem­pête par­faite, il ne faut pas en ra­jou­ter », a af­fir­mé Jean-Fran­çois Li­sée.

Le dé­pu­té de Ber­thier et porte-pa­role de l’op­po­si­tion of­fi­cielle en ma­tière d’agri­cul­ture, An­dré Ville­neuve, a pour sa part rap­pe­lé que le gou­ver­ne­ment pré­voyait une ré­forme du pro­gramme « à coût nul ». Il a de plus re­pro­ché au mi­nistre Pa­ra­dis d’avoir ab­di­qué ses res­pon­sa­bi­li­tés en ac­cep­tant d’en confier la tâche à son col­lègue des Fi­nances.

« Le mi­nistre a fait une té­lé­trans­por­ta­tion, mais il y a eu des mu­ta­tions dans les pa­ra­mètres », a ri­di­cu­li­sé An­dré Ville­neuve, re­pro­chant au mi­nistre de ne pas avoir ana­ly­sé les consé­quences de la ré­forme.

Les ré­sul­tats, a-t-il ajou­té, « vont être cau­che­mar­desques pour le monde agri­cole », puisque 83 % des fermes (21 389) se­ront tou­chées.

Les échanges ont été sou­vent acri­mo­nieux, le mi­nistre ac­cu­sant le dé­pu­té An­dré Ville­neuve de « ne pas savoir comp­ter ».

En confé­rence de presse avant l’in­ter­pel­la­tion du mi­nistre, le pre­mier vice-pré­sident de l’UPA, Pierre Le­mieux, a ré­cla­mé le re­port des chan­ge­ments au Pro­gramme de rem­bour­se­ment des taxes fon­cières et agri­coles. Il était no­tam­ment ac­com­pa­gné d’An­dré...

Pierre Pa­ra­dis a uti­li­sé deux ta­bleaux afin de prou­ver le bien-fon­dé de la ré­forme du Pro­gramme de rem­bour­se­ment de taxes fon­cières agri­coles.

Le porte-pa­role de l’op­po­si­tion of­fi­cielle en ma­tière d’agri­cul­ture, An­dré Ville­neuve, a no­tam­ment lan­cé au mi­nistre Pa­ra­dis que l’agri­cul­ture se por­te­rait mieux sans lui.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.