Le bio a aus­si la cote dans le lait

La Terre de chez nous - - 40E SYMPOSIUM SUR LES BOVINS LAITIERS - PIERRE-YVON BÉGIN

DRUM­MOND­VILLE — Si la ten­dance se main­tient, 13 nou­velles fermes lai­tières pour­raient adop­ter le mode de pro­duc­tion bio­lo­gique l’an pro­chain. L’in­té­rêt est si grand que 14 autres em­boî­te­raient le pas les an­nées sui­vantes, ce qui en­gen­dre­rait une hausse du nombre de pro­duc­teurs bio de 25 % en trois ans.

« On est fiers d’être pro­duc­teurs bio­lo­giques et il y a de la place pour de nou­veaux joueurs », ont conclu Éric et Da­ny Pou­lin. Les deux frères, pro­prié­taires de la Ferme An­ry­lin à Saint-Édouardde-Lot­bi­nière, étaient confé­ren­ciers au 40e Sym­po­sium sur les bo­vins lai­tiers. Un par­ti­ci­pant à l’évé­ne­ment a de­man­dé si toutes les fermes lai­tières de­vraient pour au­tant adop­ter la ré­gie bio­lo­gique.

« Non, parce que les prix bais­se­raient, a ré­pon­du Éric sans hé­si­ta­tion. Le bio­lo­gique, ce n’est pas pour tout le monde. Tu te lèves le ma­tin et tu ne sais pas ce qui va se pas­ser. »

La pré­si­dente du Syn­di­cat des pro­duc­teurs de lait bio­lo­gique du Québec, Lin­da La­brecque, était éga­le­ment confé­ren­cière. À l’écart des mi­cros, elle a confié qu’elle au­rait ai­mé bo­ni­fier la ré­ponse d’Éric Pou­lin.

« Ce se­rait sou­hai­table si tout le Québec de­ve­nait bio­lo­gique, a-t-elle dé­cla­ré. Il y au­rait moins de pro­blèmes de conta­mi­na­tion et de dé­rives de pes­ti­cides. »

Les Pou­lin ont men­tion­né que la co­ha­bi­ta­tion s’avé­rait fa­cile à la Ferme An­ry­lin. Leur voi­sin, un pro­duc­teur conven­tion­nel, a ac­cep­té de ne pas « ar­ro­ser » ses cultures, le temps de voir gran­dir la haie brise-vent.

Prime bio

Comme en font foi les ré­sul­tats des ana­lyses du Groupe con­seil agri­cole (GCA) Beauce-Fron­te­nac, la Ferme An­ry­lin est l’une des plus ren­tables de sa ré­gion, un ar­gu­ment mas­sue pour choi­sir la ré­gie bio­lo­gique. Grâce à la prime bio, les Pou­lin re­çoivent un prix 20 % su­pé­rieur pour le lait li­vré, ce qui re­pré­sente une marge de 200 $ de plus par vache.

« Oui pour la prime bio et l’éli­mi­na­tion des pes­ti­cides et des en­grais chi­miques pour la san­té des sols, mais c’est beau­coup de tra­vail et sur­tout beau­coup d’ob­ser­va­tions », nuance Éric.

Le ren­de­ment de leur ac­tif, soit le bé­né­fice avant in­té­rêts, di­vi­sé par la va­leur mar­chande de la ferme, se si­tue à 6,1 %. C’est pra­ti­que­ment le double des 3,7 % du groupe de tête des pro­duc­teurs en ré­gie conven­tion­nelle re­le­vés par le GCA.

Les pro­prié­taires tirent ain­si avan­tage d’un im­por­tant ef­fet de le­vier fi­nan­cier, con­si­dé­rant qu’ils gé­nèrent un ren­de­ment su­pé­rieur à leurs em­prunts, les taux d’in­té­rêt se si­tuant au­jourd’hui sous les 3 %. Les der­niers ré­sul­tats fi­nan­ciers leur ont d’ailleurs per­mis de de­van­cer leur plan de mo­der­ni­sa­tion par la trans­for­ma­tion et l’agran­dis­se­ment d’une grange pour adop­ter la sta­bu­la­tion libre. L’ar­ri­vée des ro­bots de traite est pré­vue pour l’an pro­chain.

« Ça va de­ve­nir la Ferme An­ry­lin et Filles », plai­santent Éric et Da­ny, heu­reux de pou­voir consa­crer plus temps à leur jeune fa­mille, comp­tant uni­que­ment des filles.

Bons et mau­vais coups

Les pro­duc­teurs es­timent que l’adhé­sion à la Co­opé­ra­tive d’uti­li­sa­tion de ma­té­riel agri­cole de Ste-Croix/ St-Édouard pour l’achat et le par­tage de la ma­chi­ne­rie, sauf les trac­teurs, fi­gure par­mi leurs bons coups. L’ac­qui­si­tion d’une bat­teuse ré­ser­vée à six pro­duc­teurs bio per­met ain­si d’évi­ter le net­toyage de la ma­chine entre chaque uti­li­sa­tion. De plus, ils consi­dèrent que les vaches ac­ceptent plus fa­ci­le­ment la hié­rar­chi­sa­tion par l’ac­cès au pâ­tu­rage en bas âge.

« Il ne faut pas se­mer trop tôt, car ça amène plein de mau­vaises herbes », a par ailleurs af­fir­mé Da­ny, qui en a dé­jà fait l’ex­pé­rience.

Éric et Da­ny Pou­lin, pro­duc­teurs de lait bio­lo­gique à Saint-Édouard-de-Lot­bi­nière, ont par­lé de leur ex­pé­rience au 40e Sym­po­sium sur les bo­vins lai­tiers. Leur père An­dré a te­nu à as­sis­ter à la pré­sen­ta­tion de sa re­lève. Ils posent en com­pa­gnie de Lin­da...

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.