L’in­cer­ti­tude plane sur le pro­gramme ASAQ

La Terre de chez nous - - SANTÉ ANIMALE - MAR­TINE GI­GUÈRE mgi­[email protected]­terre.ca

Les pro­duc­teurs lai­tiers sont in­quiets. Des ru­meurs cir­culent sur le pro­gramme d’amé­lio­ra­tion de la san­té ani­male au Qué­bec (ASAQ) et une ré­so­lu­tion pré­sen­tée lors de l’as­sem­blée gé­né­rale an­nuelle spé­ciale des Pro­duc­teurs de lait du Qué­bec (PLQ), le 17 no­vembre der­nier, af­firme que le ministère de l’Agri­cul­ture, des Pêcheries et de l’Ali­men­ta­tion du Qué­bec (MAPAQ) met­trait fin à l’ASAQ pour le rem­pla­cer par un pro­gramme in­té­gré en san­té ani­male du Qué­bec (PISAQ).

Les PLQ sou­tiennent éga­le­ment qu’avec la nou­velle mou­ture du pro­gramme, « le MAPAQ en­tend cou­per toute l’aide di­recte of­ferte aux éle­veurs pour ré­duire les coûts des ser­vices vé­té­ri­naires à la ferme ». Au cours des cinq der­nières an­nées, l’en­ve­loppe bud­gé­taire an­nuelle de l’ASAQ a os­cil­lé entre 14 et 16 M$. « Se­lon le ministère, 86 % de cette en­ve­loppe est ver­sée aux pro­duc­teurs lai­tiers », dit Mi­chel Sa­vard, vé­té­ri­naire et di­rec­teur gé­né­ral de l’As­so­cia­tion des mé­de­cins vé­té­ri­naires pra­ti­ciens du Qué­bec (AMVPQ).

Les mé­de­cins vé­té­ri­naires pra­ti­ciens confirment la vo­lon­té du ministère de faire pas­ser l’ASAQ vers le PISAQ. « Nous avons par­ti­ci­pé à deux réunions d’in­for­ma­tion où le MAPAQ a pré­sen­té les nou­velles orien­ta­tions du pro­gramme. Avec les in­for­ma­tions ac­tuelles, il est dif­fi­cile de se pro­non­cer, car nous n’avons au­cune don­née opé­ra­tion­nelle », a dé­cla­ré Mi­chel Sa­vard en en­tre­vue à la Terre.

Des chan­ge­ments im­mi­nents

De son cô­té, le ministère confirme que le pro­gramme ac­tuel est en ré­vi­sion. Son porte-pa­role, Yo­han Dal­laire-Boily, men­tionne que l’éla­bo­ra­tion des dif­fé­rents scé­na­rios se fait avec toutes les par­ties pre­nantes qui par­ti­cipent au pro­gramme ASAQ. Une troi­sième ren­contre est pré­vue le 7 dé­cembre pro­chain, confirme l’AMVPQ.

Le PISAQ in­té­gre­rait un vo­let san­té pu­blique aux vo­lets pré­ven­tif et cu­ra­tif exis­tants. Les in­for­ma­tions ac­tuelles portent à croire que l’en­ve­loppe de 15 M$ se­rait main­te­nue et qu’elle pour­rait même être bo­ni­fiée. Ce­pen­dant, les par­ties pre­nantes à l’ASAQ (Union des pro­duc­teurs agri­coles, AMVPQ, Centre de dis­tri­bu­tion des mé­di­ca­ments vé­té­ri­naires) craignent que dans l’éven­tua­li­té d’une aug­men­ta­tion de bud­get, l’ar­gent pro­vienne d’autres pro­grammes exis­tants. De plus, nul ne sait pour l’ins­tant comment l’en­ve­loppe se­rait re­dis­tri­buée et si l’aide di­recte se­rait main­te­nue.

De­puis 40 ans, l’ASAQ per­met aux mé­de­cins vé­té­ri­naires pra­ti­ciens d’as­su­rer des ser­vices vé­té­ri­naires pré­ven­tifs et cu­ra­tifs par­tout au Qué­bec. L’ASAQ offre entre autres de l’aide di­recte pour le ta­rif de dé­pla­ce­ment et le taux ho­raire des vé­té­ri­naires. « La force de l’ASAQ, c’est d’of­frir une pré­sence vé­té­ri­naire par­tout au Qué­bec, c’est quelque 200 000 vi­sites an­nuelles », in­dique Mi­chel Sa­vard. Le pro­gramme ac­tuel avait été re­con­duit le 1er mai 2016 et se ter­mi­ne­ra le 31 mars 2017. L’UPA n’a pas sou­hai­té com­men­ter le su­jet pour l’ins­tant.

Se­lon le MAPAQ, 86 % de l’en­ve­loppe du pro­gramme d’amé­lio­ra­tion de la san­té ani­male au Qué­bec est ver­sée aux pro­duc­teurs lai­tiers.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.